Biarritz commence l'année par une victoire

  • Biarritz commence l'année par une victoire
    Biarritz commence l'année par une victoire
Publié le , mis à jour

Biarritz fait craquer Dax dans l'heure de jeu et l'emporte finalement sur le score de 30 à 18. 

Résumé :

Après une première période serrée, Biarritz a fait craquer Dax à l’heure de jeu pour l’emporter 30-18. Dans le froid d’Aguiléra, les Dacquois étaient réduits temporairement à 14 dès l’entame, après un plaquage dangereux de Ceyte. Malgré cette infériorité, ce sont eux qui ouvraient le score après un beau mouvement conclut par Dechavanne. Bau ratait la transformation puis une pénalité quelques instants après, laissant 5 points au pied. Lucu profitait de l’indiscipline landaise (4 fautes en moins de dix minutes) pour inscrire deux pénalités et permettre au BO de repasser devant 6-5, avant que Dax ne fasse trembler le public basque une seconde fois. Pic, en bon numéro 9 se jouait de la défense pour aplatir le ballon entre les perches. Cette fois-ci, Bau ne tremblait pas et Dax reprenait 6 longueurs d’avance. Les Dacquois, dans la lignée, mettaient le feu dans la défense Biarrote qui paraissait quelque peu déboussolée, avant que Giresse en force marque le premier essai des siens en bout de ligne. Le BO poursuivait son chassé-croisé au tableau d’affichage et comptait une unité de plus que Dax à la pause. Au retour des vestiaires, le jeu était haché par des fautes. Après un échange de pénalité entre Lucu et Cachet, les Dacquois finissaient par crouler sous la pression Biarrote. Les locaux, la main sur le ballon faisaient craquer l’USD à deux reprises et se mettaient définitivement à l’abri. Généreux jusqu’au bout en défense, les joueurs du BO n’encaissaient plus de points et l’emportaient logiquement 30-18.

 

L’essai du match :

Celui de Julien Dechavanne. La rencontre a débuté depuis 4 minutes et les Dacquois sont sur les 40 mètres du BO. Arnaud Pic extrait le ballon du ruck, le transmet à Adrien Bau. Le numéro dix Dacquois prend un intervalle dans la défense rouge et blanche et adresse une belle passe en bout de ligne pour son ailier. Le numéro 11 allonge sa course sur une trentaine de mètres pour arriver en terre promise et ouvrir le score de son équipe. Le fait ou l’action du match : Dix minutes fatales pour les Dacquois entre la 57e et la 67e. Pendant cette période, les Biarrots, à deux reprises, se retrouvent dans les 5 mètres de l’USD. La première fois, Elvi Lévi vient concrétiser ce temps fort après une succession de pénaltouches. 7 minutes plus tard, Jean Baptiste Singer l’imite. En moins de dix minutes, Biarritz a fait le break.

 

L’homme du match :

Difficile de choisir entre certains Biarrots comme Tim Giresse auteur d’une belle performance offensive ou Maxime Lucu irréprochable au pied. La palme ira cependant à Bertrand Guiry. Toujours aussi présent dans le combat et en défense, le troisième ligne aile du BO a été également très important dans l’alignement en touche en étant le meilleur preneur rouge et blanc ce soir.

 

Les meilleurs joueurs :

À Biarritz : Guiry, Nabou, Singer, Giresse, Lucu M

À Dax : Chiappesoni, Bau, Devade, Dechavanne.

 

Par notre envoyé spécial, Pablo Ordas

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?