Mont-de-Marsan dans le bon wagon

  • Mont-de-Marsan dans le bon wagon
    Mont-de-Marsan dans le bon wagon
Publié le

Grâce à cette victoire face à une équipe catalane talentueuse, les Montois se positionnent clairement dans le haut du tableau.

LE RÉSUMÉ

Malgré le froid piquant, les deux équipes avaient décidé de prendre des risques et des initiatives, ce qui aura donné au final un spectacle de qualité. Disons-le tout de suite, les Perpignanais, à la pause, pouvaient s’estimer très heureux de n’être menés que 8-3 alors que les Montois s’étaient créé nombre de situations favorables. On pouvait même penser que pour les hommes de Lanta, le plus dur était passé. Mais loin d’être inhibés par leur manque de réussite, les Landais repartaient pied au plancher et scoraient de nouveau, un essai de Laousse-Azpiazu et une pénalité de James leur permettant de creuser l’écart et d’entrevoir un bonus offensif. C’était sans compter sur les qualités des Catalans qui finissaient plus fort, réduisant la marque au terme d’une très longue séquence et se retrouvant à deux doigts de marquer de nouveau à la 78ème minute. Au final, un match haletant, mais une déception pour les Perpignanais qui repartent encore une fois bredouilles. Quant aux Montois, ils ont fait le boulot et peuvent envisager sereinement leur déplacement à Agen.

 

LE FAIT DU MATCH

Les avant landais auront encore une fois sorti une grosse performance face à un pack pourtant expérimenté et très tonique. Leur mêlée a fait plus que tenir la route, quelques ballons portés ont mis au supplice leur adversaire, et leur alignement a été très propre. De quoi libérer une troisième ligne superbe qui a fait preuve d’une activité offensive et défensive de tous les instants.

 

L’ESSAI DU MATCH

Né d’une avancée dans l’axe, le second essai montois mérite la palme. Mathew Jammes, l’ouvreur landais, attaquait la ligne, donnait à Mirande à hauteur, lequel volleyait pour Garrault au soutien derrière lui qui immédiatement servait dans l’intervalle le centre Wakaya. Le fidjien déchirait la défense catalane et poursuivait au pied vers les poteaux. L’arrière Laousse-Azpiazu grillait alors la politesse à tout le monde, rattrapait Ecochard revenu en couverture et réussissait à pousser le ballon dans l’en-but au moment où le demi de mêlée perpignanais se couchait pour s’en saisir. Il ne lui restait plus qu’à aplatir pour valider une action partie depuis les 22 mètres landais. Magnifique.

 

L’HOMME DU MATCH

L’arrière montois Yoann Laousse-Azpiazu a rendu une partition de tout premier ordre à l’occasion de ce match au sommet. Impliqué deux fois sur le premier essai montois avec deux interventions décisives, il a inscrit le second grâce à une accélération foudroyante. En suivant, il sauvait son camp d’un essai perpignanais. Courageux en défense, impeccable au pied, animé des meilleures intentions offensives, le natif de Parentis en Born est en train de prendre une nouvelle dimension.

 

Les meilleurs : À Mont-de-Marsan : David, Negrotto, Muzzio, Tastet, Taulanga, Garrault, James, Wakaya, Mirande, Laousse-Azpiazu.

À Perpignan : Carlisle, Mafi, Piukala, Lemalu, Chalureau, Vilaceca.

 

Par notre envoyé spécial Pierre Baylet

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?