La Rochelle, c'était pas gagné

  • La Rochelle, c'était pas gagné
    La Rochelle, c'était pas gagné
Publié le

Menés à la mi-temps (6-8), les Rochelais ont montrés de belles intentions en seconde période leur permettant de décrocher une victoire face au Castres Olympique ce samedi soir à Marcel- Deflandre où ils demeurent invaincus cette saison.

Résumé du match :

À peine le coup d'envoi donné par Urdapilleta, les Rochelais attaquent fort. A l'image de Murimurivalu qui transperce la défense castraise mais la remise sur Jérémie Maurouard ne marche pas. Les Castrais se mettent à la faute, Zack Holmes ouvre le compteur dès la 2e minute de jeu (3-0). Les Rochelais mettent de la vitesse et empêchent souvent les Tarnais de profiter de leurs temps forts. Pour autant ce sont bien les hommes de Christophe Urios qui vont marquer le premier essai de la partie sur une de leur touche, un secteur de jeu pourtant compliqué pour les Tarnais pourtant lors de cette rencontre. Cet essai permet au Castres Olympique de virer deux points devant à la mi-temps, pour un score de 6-8. Dès la reprise, le Stade Rochelais reprend la main sur le score grâce à une pénalité de Holmes. Pour la deuxième fois, le Castres Olympique se retrouve en infériorité numérique et côté rochelais on fait rentrer du sang frais à l'image de Barry à la place de James, Amosa à la place de Gourdon et Januarie à la place de Balès un peu avant l'heure de jeu. Des changements bénéfiques à l'image de Steeve Barry qui fait trembler les Castrais à quelques mètres de leur ligne. Sur la touche à suivre, Victor Vito va inscrire son premier essai sous les couleurs rochelaises, l'essai de la délivrance. Holmes transforme, 16 à 8. Un Zack Holmes d'ailleurs en grande forme ce soir, puisqu'il a inscrit un 100% au pied, soit 17 points sur les 22 de son équipe. Cette deuxième période est remplie d'incertitudes du côté arbitral, avec beaucoup de temps mort, un essai rochelais refusé, un carton rouge pour Castres et un jaune pour Boughanmi. Si l'animation est présente du côté des supporters en tribunes, sur le terrain, le jeu est hâché. Les Castrais voulaient prendre leur revanche, ils l'ont bien fait comprendre sur le terrain mais n'ont pas réussis à faire flancher les Rochelais dans leur antre de Deflandre ce soir encore.

 

Fait du match : Un match au physique

Oui ce match a été âpre, intense. Employez tous les adjectifs qui vous semblent bon, en tous cas du coté rochelais on en a subi les conséquences. Sazy et Corbel qui sortent au quart d'heure de jeu, Maurouard remplacé par Priso dans la foulée. Rajoutez à cela un protocole commotion pour Urdapilleta et un pour Mathieu Tanguy côté Jaune et Noir.

 

Les meilleurs : À La Rochelle : Holmes, Botia, Atonio, Vito.

À Castres : Ebershon, Jenneker, Kockott.

 

Par Jessica Fiscal, envoyée spéciale à La Rochelle

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?