• Treize : Le Toulouse Olympique XIII prêt pour un nouveau défi
    Treize : Le Toulouse Olympique XIII prêt pour un nouveau défi
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Treize : Le Toulouse Olympique XIII prêt pour un nouveau défi

Le Toulouse Olympique va lancer sa saison en Championship le 4 février lors de la réception de Batley. Avant cette échéance capitale, les Toulousains s’échinent à la préparation.

Quelle image reste-t-il de la précédente saison du Toulouse olympique ? Elle nous renvoie au 1er octobre dernier. Ce jour-là en fin d’après sur la pelouse des Minimes, les Toulousains sont ivres de bonheur, leur visage traduit une satisfaction bien légitime. Quelques minutes avant, ils viennent de s’imposer (30-22) face à Barrow dans le cadre de la finale d’accession en Championship. Défaits quinze jours plus tôt face à Rochdale (24-22) pour le titre national de League-One, ils avaient cette fois lavé l’affront de cette frustrante finale.

Pour cet exercice 2017, le Toulouse olympique va disputer le Championship (deuxième niveau national), une compétition cent pour cent professionnelle en compagnie de cadors tels que Batley, Sheffield, Desbury, Halifax, Swinton, Featherstone, Rochdale, les Broncos de Londres, Hull KR et Bradford. C’est le 4 février prochain que les Toulousains vont croquer à pleines dents cette épreuve lors de la réception de Batley. Afin de bien figurer dans une épreuve qu’ils ont déjà fréquentée entre 2009 et 2011, les hommes du président Sarrazain sont en mode préparation depuis le 14 novembre dernier.

Sous la direction du préparateur physique, Adam Innes, le groupe sue sang et eau afin d’être fin prêt pour le premier rendez – vous officiel du 4 février face à Batley et le 21 janvier prochain lors du match de gala face aux Dragons catalans. « L’intersaison est une période cruciale pour la progression des joueurs. Pour certains joueurs, une mauvaise préparation se traîne comme un boulet. Pendant cette période de préparation, nous sommes vraiment vigilants sur le travail physique. Une bonne préparation est très souvent synonyme de réussite », soutient le coach Sylvain Houles.

Neuvième selon les Bookmakers

Pour relever le défi de ce deuxième niveau de compétition anglaise, le comité directeur du club n’a pas fait des excès et encore moins cassé sa tirelire. Une seule recrue est venue se greffer au sein du groupe (dont 90 % de l’effectif a été conservé) c’est le très polyvalent attaquant Stanislas Robin qui peut aussi bien évoluer à la mêlée jusqu’au poste d’arrière. Trois joueurs du centre de formation : le demi- de mêlée Etienne Ferret, le centre Gavin Marguerite et le pilier Justin Sangaré ont intégré le groupe professionnel. Trois nouveaux contrats qui ont ainsi compensé les départs de Samy Masselot pour Villeneuve-sur-Lot, Arthur Gonzalez-Trique et l’arrêt de Dany Hulme pour raisons professionnelles.

Pour l’heure, c’est un effectif de vingt-deux joueurs qui va se lancer dans cette nouvelle aventure anglaise. Un groupe qui vise une place dans le quatuor de tête lors de cette première phase et une participation au prochain Top 8 qui décide de l’accession en Super League. Un objectif ambitieux qui fait tousser de l’autre côté de la Manche.

Selon, les bookmakers, les Toulousains finiraient à la neuvième place de cette édition 2017. Une bonne raison d’aiguiser l’orgueil d’une équipe bien décidée à être le poil à gratter de cette épreuve. Du côté de Toulouse, on n’oublie pas non plus que l’équipe de Sylvain Houles a sorti en seizièmes de finale de la Cup Leigh (10-8 à Blagnac), le précédent vainqueur de ce Championship. Toulouse est fin prêt pour vivre de nouvelles aventures.

Didier Navarre
Réagir