Dax-Colomiers: Un match décisif entre destin et mythes…

  • Dax-Colomiers: Un match décisif entre destin et mythes…
    Dax-Colomiers: Un match décisif entre destin et mythes…
Publié le , mis à jour

L’US Dax retrouve ce soir l’équipe qui lui réussit le moins depuis plus de trois ans. 

Comment peut-on aborder le match de ce soir entre Dax et Colomiers ? Comptablement, les deux équipes sont sur des trajectoires opposées. Dax, 12e au classement, lutte encore une fois pour ne pas descendre. L’US Colomiers Rugby, actuellement 5e (ex-aequo avec le 3ème et le 4ème) se positionne comme prétendant à la montée, dans la continuité d’une demi-finale perdue avec honneur contre l’Aviron Bayonnais. Sportivement, les Dacquois reçoivent leur « bête noire ». En effet, depuis le 31 aout 2013, ils buttent sur les banlieusards toulousains… Au grand désespoir des Landais, les mauvaises habitudes ont la vie dure… Ce match laisse peu de place au doute. Au regard des confrontations respectives, les signes du passé vont dans le sens des Haut-Garonnais. Le résultat le plus récent donne aussi une indication sur l’état de forme. Colomiers a battu Bourgoin à domicile 42 à 5 et Dax s’est incliné à Biarritz 30 à 18. Objectivement les deux équipes ne véhiculent pas les mêmes certitudes. Jérôme Daret, le manager dacquois, quand il évoque l’équipe de Colomiers, déclare que « cette équipe n’a pas de faille ! Elle est, pour moi, une des meilleures équipes du championnat… ». Ce constat fait, que reste-t-il aux Dacquois ? 

Le cycle de défaite a été stoppé par la victoire contre Béziers, avant Noël. L’effectif s’est renfloué avec le retour de certains cadres. Le match contre Biarritz a permis au staff de confirmer les progrès dans la confiance collective, perdue au cœur de l’automne. En cherchant bien, il y a peut-être d’autres signes à révéler. Ce match va se jouer un vendredi de pleine lune. La dernière victoire contre une grosse écurie s’est déroulée un autre vendredi de pleine lune. C’était contre Oyonnax, le 16 septembre dernier. Nous fantasmons beaucoup sur les soi-disant effets de ces nuits de pleine lune. On évoque les marées, les troubles du sommeil ou de l’humeur. On parle également de l’impact sur la croissance des végétaux ou la pousse des cheveux. Sans vouloir utiliser une ficelle « tirée par les cheveux », on peut s’autoriser à croire que ce match, joué un vendredi 13, se déroulera sous des influences mystiques… Sans s’en remettre au bon vouloir du destin, les Dacquois devront faire preuve d’une extraordinaire détermination. Ils doivent avoir à l’esprit les exploits réalisés en début de saison. Ces victoires ont été possibles grâce à une conquête solide, une défense de fer et une ambition offensive décomplexée. Si les Landais trouvent les ressources pour redevenir performants, ils pourront espérer renverser des montagnes et, pourquoi pas, décrocher la lune.

 

Par Laurent Travini

  

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?