Oyonnax, de la neige et des essais !

  • Oyonnax, de la neige et des essais !
    Oyonnax, de la neige et des essais !
Publié le , mis à jour

Dans des conditions dantesques, Oyonnaxiens et Biterrois se sont livrés une prestation de haut vol, mais plus réalistes, les joueurs de Johann Authier s'imposent 34-23 !

Oyonnax 34-23 Béziers

Par Jean-Pierre Dunand

 

Résumé de la rencontre

Les intentions des deux équipes, portées par le même désir de prendre de points, ont fortement été contrariées par la neige tombée une heure avant le coup d'envoi. Durant toute la rencontre, les flocons tombèrent en force sur la pelouse de Mathon, obligeant les services techniques à souffler les lignes pendant le match et à profiter d'une mi-temps prolongée de dix minutes pour lancer les chasses-neige à l'assaut du terrain synthétique. Dans ce contexte les options de jeu ne pouvaient être nombreuses. Les Oyonnaxiens se concentrèrent sur l'essentiel : la conquête, en s'appuyant sur une mêlée largement dominatrice. C'est elle qui permit à l'équipe de l'Ain de prendre le score, à la suite d'un essai inscrit alors que l'USO évoluait en infériorité numérique. C'est également elle qui offrit un deuxième essai de pénalité aux joueurs de Johann Authier. Oyonnax touchait au bonus sur un essai de Taufa, mais en dix minutes Béziers revenait à quatre points en inscrivant deux essais. Sobela tuait le suspens en pointant le sixième essai de la soirée, le quatrième pour l'USO. Au final, les deux équipes partageaient la même déception, Oyonnax pour n'avoir su décrocher le bonus offensif, Béziers pour n'avoir pu arracher le bonus défensif.

 

L'essai de la rencontre

Dans des conditions extrêmement difficiles le jeu a été réduit à sa plus simple expression. Oyonnax avait pris ses distances sur deux essais de pénalité, avant d'inscrire un troisième essai, qui récompensait une action pour le moins confuse... Lucas Chouvet jouait au pied dans le dos du rideau défensif héraultais, mais le ballon heurtait les perches et était repris par un Biterrois. Mais, maladroit, ce dernier relâchait la balle et Sheridan s'en emparait, pour pointer un essai qui aurait pu être celui du bonus, sans la belle rébellion biterroise.

 

Le joueur de la rencontre

Titularisé pour la première fois à Mathon, l'ouvreur Lucas Chouvet a réalisé un sans faute. Il a non seulement inscrit quatorze points au pied (100%), mais il a également initié l'essai inscrit par Alaska Taufa.

 

Les meilleurs

Raynaud, Sykes, Ma'afu, Taieb, Chouvet ; Blanc, Best, Lomidze, Lokotui

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?