Biarritz surprend Vannes

  • Biarritz surprend Vannes
    Biarritz surprend Vannes
Publié le , mis à jour

Dépassés en première période, révoltés en seconde, les Vannetais s'inclinent finalement (27-30) face à Biarritz et laissent échapper de précieux points. 

Vannes 27 - 30 Biarritz

Par Didier Le Pallec

 

Résumé de la rencontre

Longtemps dominateurs (et bien aidés par une insolente réussite) les Biarrots ont creusé l'écart avant la pause. Les deux interceptions de Trainor (pour le premier essai vannetais) et de Kiernan (essai égalisateur) ne furent rétrospectivement que des fulgurances anecdotiques, au cours d'une première période très largement dominée par les visiteurs (13-24 à la pause). Puis les Bretons initièrent finalement la révolte au retour des vestiaires, avec des essais de Mourot (54e) et Trainor (61e) qui rallumèrent la flamme de l’espoir (27-27). De quoi nourrir les espérances les plus folles dans un camp vannetais qui avait pris l’ascendant psychologique. Mais la pénalité de Lucu (73e) ruina les dernières illusions bretonnes, d’autant que dans le temps additionnel les Vannetais, trop gourmands, cherchèrent la pénaltouche au détriment d’une pénalité qui aurait pu être celle de l’égalisation.

 

Le Tournant de la rencontre

Incontestablement le choix des Vannetais lors de la dernière minute du temps additionnel de chercher la pénaltouche, au lieu de tenter la pénalité du match nul à quarante-deux mètres. Les Bretons auraient pu égaliser, mais n'obtiennent finalement qu'un seul point de bonus défensif. De leur côté, les Basques ont tremblé, le temps de voir le ballon de Roussarie échouer dans les bras de Simon Lucu.

 

L'homme du match - Tim Giresse

L'ailier biarrot a toujours trouvé le bon positionnement, a constamment été dans l’anticipation et a apporté sa pierre à l’édifice de déstabilisation de la défense vannetaise. Ce dernier a largement contribué au succès de son équipe.

 

Les meilleurs

Delangle, Pic, Trainor, Vosavwaï, Kafotamaki, Tafili ; Giresse, Nabou, Guiry, Singer, Hamdaoui, Soqeta.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?