La victoire de l'honneur pour le Racing

  • La victoire de l'honneur pour le Racing
    La victoire de l'honneur pour le Racing
Publié le

Sévèrement battu une semaine plus tôt sur sa pelouse Colombes par le Munster (7-32), le Racing 92 a lavé une partie de son honneur en infligeant un lourd revers aux Tigres de Leicester (34-3). Et même si cette victoire ne sert à rien dans une compétition où les Racingmen sont éliminés depuis longtemps, elle a au moins le mérite d'ôter un sérieux mal de crâne.

Le résumé du match

Les soirées à Colombes se suivent, mais ne se ressemblent pas. Mais alors pas du tout. Samedi dernier face au Munster, le Racing 92 était apparu fantomatique. Pas d'agressivité, ni de vitesse. Quant à la défense, elle s'était vite vite affichée poreuse. Bref, tout le contraire de ce que les Racingmen ont montré ce samedi face à Leicester. A croire que les joueurs du président Lorenzetti avaient quelque chose à se faire pardonner... Durant les quarante premières minutes, on a vu des « Tigers » se faire bousculer sur tous les impacts, incapables de soutenir le rythme imposé par « Captain » Chavancy et ses hommes. Trois essais couronnaient cette large domination ciel et blanche. Xavier Chauveau (12e), Marc Andreu (17e) et Gerbrandt Grobler (39e) ont ainsi permis à leur équipe de mener très largement à la pause (22-3). Cinq minutes après la reprise du jeu, l'arbitre de la rencontre accordait un essai pénalité logique au club francilien (29-3). Un essai synonyme de points de bonus offensif. Mais, l'attaque du Racing 92 n'a pas été l'unique satisfaction durant cette rencontre. Les joueurs de Travers et Labit montraient aussi une très belle organisation défensive et une détermination à ne pas céder. A l'image de cette longue action des Tigers (66e), alors en supériorité numérique. Les Anglais pilonnaient durant de longues minutes à quelques centimètres de leur premier essai, sans jamais franchir la ligne. Au contraire, Andreu doublait sa mise personnelle en fin de rencontre (77e), comme pour mieux faire oublier la prestation de la semaine précédente.  

 

L'essai de la rencontre

Ce n'est peut-être pas le plus beau, mais l'essai inscrit par le demi de mêlée Xavier Chauveau a eu le mérite de lancer le Racing 92 sur la voie du succès. Avant cela, les Franciliens avaient notamment gâché une belle occasion en raison d'un en-avant du troisième ligne Mathieu Voisin à qui s'offrait pourtant un boulevard vers l'en-but anglais. Une petite faute de main qui symbolisait surtout la fébrilité d'une formation en manque de confiance depuis quelques temps. Ainsi, l'initiative de Chauveau dans le côté fermé (12e) récompensait une large domination et libérait les Racingmen.  

 

L’homme du match

Pour sa quatrième apparition sous les couleurs du Racing 92, Gerbrandt Grobler a probablement livré sa meilleure prestation. Le deuxième ligne sud-africain s'est montré très impliqué dans toutes les phases de combat au sol. Il a également été très précieux dans les airs, volant notamment un ballon à l'alignement anglais (50e), mais surtout en contrariant constamment les lancers adverses. Grobler a aussi marqué face au Tigers le premier essai de sa carrière professionnelle. En effet, c’est en 2011 qu'il a fait ses grands débuts dans le rugby professionnel avec la Western Province. Mais sans jamais inscrire le moindre essai. Pour sa défense, il a été suspendu deux ans pour prise de stéroïdes. C’est donc cinq ans plus tard, sous le maillot Ciel et Blanc, qu’il a débloqué son compteur.  

 

 

​Les meilleurs : Au Racing : Grobler, Andreu, Carter, Chavancy, Chauveau, So'otala.

À Leicester : McCaffrey.

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?