Clermont s'envole vers les quarts

  • Clermont s'envole vers les quarts
    Clermont s'envole vers les quarts
Publié le

C'est fini pour Bordeaux mais Clermont peut désormais rêver d'un quart à Michelin. Les Girondins se sont inclinés (6-9) malgré une deuxième mi-temps où ils dominaient. Clermont conserve sa place de leader de la poule 5.

Le match

L'ASM a démontré encore une fois son leadership sur le rugby européen. À Chaban-Delmas, malgré une pluie fine, et deux cartons, l'équipe clermontoise n'a jamais été inquiété par l'UBB, joueuse en diable, motivée, mais sans la petite étincelle qui fait basculer le match. L'équipe bordelo-bèglaise avait pourtant mis les bons ingrédients à chaque début de mi-temps, avec notamment ce maul majeur à la 10e qui s'écroulait dans l'en-but sans pour autant aplatir ou cette une belle percée de l'ailier Jean-Baptiste Dubié à la 13e minute. Ian Madigan scorait, mais Camille Lopez lui répondait du tac au tac. Idem en 2e mi-temps où Cyril Cazeaux s'écroulait dans l'en-but mais lui aussi ne pouvait aplatir malgré la poussée de tout son pack à la 47e minute. L'Union tentait par tous les moyens, que ce soit au large, avec des mauls mais sans jamais franchir le mur auvergnat, bien guidé par une charnière Parra-Lopez bien huilé et cette défense resserrée. Même sans marquer d'essai et cela depuis belle lurette. L'ASM était venu chercher sa qualification pour les quarts de finale. L'équipe auvergnate peut préparer tranquillement la réception d'Exeter et rêver d'un quart à Michelin.

Le tournant

À la 48e, Loann Goujon s'échappe plein centre et n'est repris qu'à 5m de la ligne clermontoise. Le jeune cyril Cazeaux relève le ballon et poussé par le pack bordelais, s'écroule dans l'en-but de l'ASM sans pour autant aplatir. Nigel Owens refuse logiquement l'essai. L'UBB laissait ainsi passer sa chance de prendre les commandes du match

Les joueurs : Morgan Parra-Camille Lopez

La charnière clermontoise a parfaitement géré la rencontre alternant jeu au large, au pied et combinaisons millimétrées, et cela, malgré une pluie fine quasi-constante. Le demi de mêlée et l'ouvreur de l'ASM s'entendent visiblement comme larrons en foire. Morgan Parra a collé au ballon et su parer au plus pressé lors des périodes de dominations bordelo-béglaises, notamment avec cette touche trouvée à 5m de la ligne de l'UBB à la 21e ou ce plaquage exemplaire n bout de ligne sur une attaque de l'UBB à la 75'. Camille Lopez, en forme internationale, a alterné avec doigté les lancements, avec des croisés, des sautés exécutées comme à l'entraînement et tentant même un drop à la 51' idéalement servi par son 9. Avec 3 pénalités réussis sur 4 , l'ancien joueur bordelais réalise la totalité des points de Clermont, touchant même les perches à la 80'.

Le fait du match

L'ASM s'est appuyé sur une défense sans faille, et ce, malgré les deux cartons jaunes reçus par Toeava et Kolelishvili en 1ère mi-temps. L'UBB a pourtant cru faire céder 2 fois le mur auvergnat, mais il restait toujours une main ou un joueur pour empêcher le ballon d'être aplati en terre promise. Solidaire à 13 et assez expérimentée pour gérer cette période, l'ASM grâce à sa défense de fer aussi bien en 1 contre 1 que dans les rucks, a construit son succès avec patience, en pénalisant des Bordelo-Béglais trop fébriles.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?