Gaillac : la double passion

  • Gaillac : la double passion
    Gaillac : la double passion
Publié le , mis à jour

Jeanne Bernard consilie XIII et XV en jouant à la fois à Lescure d’Albigeois et à Gaillac.

Jeanne Bernard a vingt-neuf printemps. C’est un corps sain dans un esprit sain et aussi une tête bien pleine et bien faite. Elle exerce à Albi la profession de podologue du sport et a aussi la particularité de défendre deux tuniques, celle de Gaillac en Fédérale 1 et celui de la section treiziste de Lescure d’Albigeois qui évolue au sein l’élite féminine. Picarde d’origine, c’est à l’occasion de son passage dans le monde universitaire qu’elle a été vraiment séduite par la pratique rugbystique. « Ma passion pour le rugby a été tardive, dit-elle. Avant de rejoindre l’université de Lille, je pratiquais la danse, l’équitation. Au sein de l’université, il y avait une section de rugby féminin. J’ai essayé et j’ai été conquise. Quelques mois après, j’ai signé en 2006 ma première licence à Lille où j’ai vraiment progressé en me spécialisant au poste de troisième ligne. »

« Une question d’organisation et de sacrifices »

Une fois son diplôme en poche en 2009, elle exerce en région parisienne et en 2010, elle a une opportunité professionnelle d’ouvrir un cabinet à Albi. Après un passage à Saint-Orens, elle signe à Gaillac qui vient d’accéder en Armelle-Auclair et au terme de la saison 2015, elle a franchi le Rubicon en signant chez les treizistes de Lescure d’albigeois. « Je ne regrette pas cette expérience à treize. C’est une autre forme de jeu qui m’a permis de progresser surtout sur le plan défensif. à XIII, j’ai la chance de toucher énormément de ballons. Je ne regrette vraiment pas cette expérience. De plus, j’arrive à participer à tous les entraînements que ce soit à Gaillac ou à Lescure et je parviens aussi à bien mener ma carrière professionnelle. C’est une question d’organisation et de sacrifices. Ma joie c’est de jouer tous les dimanches que ce soit à Gaillac ou avec Lescure. »

Au seuil de cette nouvelle année, Jeanne a une triple ambition, celle de se qualifier pour les phases éliminatoires de Fédérale 1 avec Gaillac, de vivre une belle aventure sportive avec Lescure et au mois de juin, elle espère revêtir avec l’équipe de France à XIII son premier maillot bleu. Au début de l’été, les Tricolores se mesureront à l’Angleterre. Jeanne aimerait bien entendre une fois la Marseillaise

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?