Fabien Sanconnie : « De la joie et de l'excitation»

  • Fabien Sanconnie : « De la joie et de l'excitation»
    Fabien Sanconnie : « De la joie et de l'excitation»
Publié le , mis à jour

Le joueur de Brive, troisième ligne centre de formation, qui peut aussi évoluer comme flanker, réagit à sa convocation « surprise » avec le XV de France pour le prochain Tournoi des Six Nations.

Comment avez-vous appris votre convocation dans le groupe France ?

Je l'ai appris par Nicolas Godignon. Il m'a appelé mardi vers 20 heures. J'ai trouvé bizarre qu'il m'appelle à cette heure là, mais c'était pour une bonne nouvelle. J'ai ressenti de la joie et de l'excitation.

 

Vous étiez sur la liste développement mais pouviez-vous vous attendre à être appelé pour préparer le Tournoi des 6 Nations ?

Je ne m'y attendais vraiment pas. C'est une vraie surprise. Nous n'avions pas trop parlé de cette liste développement constituée de nombreux jeunes prometteurs. C'était encourageant mais je ne pouvais pas m'attendre à être appelé au mois de janvier, d'autant plus qu'il existe énormément de concurrence à ce poste.

 

Avez-vous déjà discuté de cette convocation avec Julien Ledevedec, votre partenaire de club ?

J'ai eu Julien au téléphone mais nous avons simplement discuté du moyen de locomotion pour nous rendre à Marcoussis. Nous allons certainement plus en parler dans les prochains jours.

 

N'avez-vous pas trop d'appréhension ?

J'ai passé une année à Marcoussis au Pole France et j'ai effectué beaucoup de stages là-bas avec les équipes de France juniors. Je pense que cela va faciliter les choses, d'autant plus que je vais retrouver Camille Chat qui est de ma génération. Ce sera aussi sympa de revoir Gérald Bastide qui j'ai connu avec les jeunes.

 

Que représente le tournoi des 6 Nations ?

Le Tournoi, c'est la compétition qui m'a toujours fait rêver. Ce sont des images. Je me vois gamin et je suis fasciné par les joueurs de l'équipe de France que je vois à la télévision. Maintenant, il faut rester humble et garder la tête sur les épaules car je suis retenu dans un groupe de 32 joueurs. Je n'ai encore rien fait et j'ai tout à prouver.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?