Biarritz s’offre le leader

  • Biarritz s’offre le leader
    Biarritz s’offre le leader
Publié le , mis à jour

 Après une première période bien maitrisée, Biarritz a tremblé mais l’emporte 20-17 face à Agen.

Par Pablo Ordas

Dans le froid hivernal, le BO réalisait une de ses plus belles entames de la saison. Dans l’avancée, plus agressifs que leurs homologues, ils monopolisaient le ballon pendant une bonne partie des 20 premières minutes face au leader du Pro D2. Constamment avec la volonté d’envoyer du jeu, les joueurs Basques montraient une belle image au public d’Aguiléra. Profitant de leur supériorité numérique suite deux cartons, Biarritz après une pénalité de Lucu et un essai en force de Soqeta menait 10-0. C’est dans la difficulté, à 13 contre 15, qu’Agen sortait quelque peu la tête de l’eau mais la suprématie Biarrote ne tardait pas à se faire ressentir. Dans ses 22 mètres, avec possession pour Agen, Biarritz parvenait à récupérer le ballon et Vaka, sur son aile partait pour une course folle qui s’achevait dans les 22 adverses. À quelques minutes de la pause, sur une des premières véritables actions dangereuses, Tilsley, pour Agen, perçait la défense pour transmettre à Fouyssac. La séquence se terminait par une pénalité convertie par Francis et le BO menait 13-3 à la mi-temps. Dans la continuité du premier acte, la volonté des locaux allait être récompensée rapidement. Débordants d’énergie, ils posaient leurs bases près de l’en-but Garonnais et Soqeta concrétisait ce bon retour. Biarritz menait alors 20-3 et le staff d’Agen tentait le tout pour le tout en faisant rentrer six joueurs quasi simultanément. Stratégie payante puisque six minutes après son entrée, Paul Abadie marquait un essai en jouant rapidement une pénalité. Essai qu’il transformait lui-même et son équipe n’était plus menée que de dix points. Le match, jusque-là très rythmé, perdait un peu en intensité, jusqu’à ce qu’une petite bagarre vienne enflammer la fin de la rencontre et donner de la voix à Aguiléra par la même occasion. Habitué des passages à vides en seconde période, Biarritz allait subir en fin de match, repoussant les assauts adverses jusqu’à la fin ou presque. À la 80ème, après plusieurs mêlées près de l’en-but Biarrot, Agen obtenait un essai de pénalité et repartait de la Côte Basque avec un point de bonus défensif. Biarritz, de son côté, s’offre une sixième victoire sur ses sept derniers matchs.

Le fait ou l’action du match : Le match aller avait été électrique avec 7 cartons. Le match retour a également été animé avec 6 cartons. Un jaune pour Taylor Paris après un plaquage haut, un autre pour Laurent Cabarry suite à un accrochage dans un ruck. Puis un échange de coups qui est venu envenimer cette fin de match, avec un rouge de chaque côté : Tamaz Mchedlidze pour les Agenais et Jean Baptiste Singer pour les Biarrots.

L’homme du match :

Le troisième ligne aile Biarrot Nemia Soqeta. Le surpuissant Fidjien a utilisé à bon escient son atout majeur : sa puissance. Sur les sorties de mêlées ou dans le jeu, le numéro 8 du BO a fait souffrir la défense Agenaise et s’est offert un doublé.

L’essai du match :

Pas forcément le plus spectaculaire mais à l’image du BO ce soir : à l’envie. Après plusieurs temps de jeu, au retour des vestiaires, les rouge et blanc s’approchent de l’en-but adverse. Un coup à gauche, puis à droite, et un ruck se forme à proximité de la ligne de touche. Maxime Lucu a bien analysé la situation et extrait le ballon pour Soqeta. Une fois balle en main, sa force fait le reste.

Les meilleurs joueurs :

A Biarritz : Roumat, Manu, Lucu, Dachary, Vaka .

 

A Agen : Erbani, Abadie, Tilsley.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?