Mermoz: Leicester avant le Racing

  • Mermoz: Leicester avant le Racing
    Mermoz: Leicester avant le Racing
Publié le , mis à jour

Information Midi Olympique : Maxime Mermoz va terminer la saison aux Leicester Tigers avant de s’engager au Racing 92 pour les trois prochaines saisons.

Dimanche, nous vous révélions en exclusivité, le futur départ de Maxime Mermoz de Toulon pour Leicester en cours de saison. Le joueur avait demandé à être libéré de ses derniers mois de contrat pour pouvoir rebondir et jouer en Angleterre. Mike Ford ne comptant visiblement pas sur lui, son temps de jeu s’était réduit comme peau de chagrin depuis l’arrivée aux manettes du technicien anglais, le trois-quarts centre français qui n’a pas renoncé à sa carrière internationale veut jouer.

En pige jusqu’à la fin de la saison

Aaron Mauger, le nouveau patron du staff des Tigers, ancien centre des All Blacks, apprécie énormément le profil de Mermoz. Il a personnellement pris contact avec lui pour le convaincre de le rejoindre. À la clé, il lui a proposé une pige jusqu’à la fin de la saison, assortie d’une offre de contrat pour deux saisons supplémentaires. Le Français a donc demandé à son président, un bon de sortie. Mourad Boudjellal a pris le temps de la réflexion et demandé l’avis de son staff technique. Mike Ford lui a confirmé que le joueur n’était pas son premier choix, ni même le deuxième. Pour preuve, si Mermoz fait partie du groupe convoqué pour le match des Saracens, il devrait être comme la semaine passée, 24e homme et donc non inscrit sur la feuille de match. Mercredi en fin de journée, Boudjellal a signé l’autorisation et la rupture de contrat avec Mermoz, qui devrait rejoindre Leicester non pas juste après la rencontre face aux « Sarries » comme le souhaitait Mauger mais début février. En revanche, Maxime Mermoz ne signera pas un bail de longue durée avec les Tigers. Selon nos informations, il s’est également mis d’accord avec le Racing 92 pour la saison prochaine. Il a signé avec les Ciel et Blanc, un protocole d’accord portant sur trois ans. À l’issue de la saison, il reviendra donc en Top14 et évoluera avec les derniers champions de France. Mermoz a pensé qu’il lui serait plus facile d’évoluer en France pour postuler à une place chez les Bleus, lui qui fait partie du groupe élite de 30joueurs. La signature du Français clôture la piste menant à l’Argentin polyvalent nommé Emiliano Boffelli, trois-quarts centre des Jaguars en Super Rugby. Il avait encore un an de contrat avec la Fédération argentine (UAR), qui ne voulait pas le libérer et racheter était trop cher.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?