Carcassonne : la première visite de Vannes à Albert-Domec

  • Carcassonne : la première visite de Vannes à Albert-Domec
    Carcassonne : la première visite de Vannes à Albert-Domec
Publié le , mis à jour

Pour la première fois, Vannes se produit à Carcassonne. Les chiffres ne s'annoncent pas favorables pour les Bretons.

Ce soir, l'US Carcassonne va disputer son cent -quatre-vingt -dix-septième match officiel à ce stade du deuxième niveau professionnel. L'enceinte d'Albert-Domec, certains adversaires la connaissent aussi bien que le fond de leur poche. Les formations qui ont le plus souvent foulé cette pelouse depuis l'intégration de l'USC au sein du deuxième niveau professionnel se nomment Narbonne, Béziers, Dax, Albi, Dax.En revanche, l'hôte de ce soir, Vannes va se produire pour la première fois sur l'herbe carcassonnaise.

Entre les deux clubs, ça sera la troisième opposition de l'histoire.Les deux précédents duels s'étant avérés fructueux pour les Audois. Vainqueurs en amical (24-19), le 6 août dernier au stade Ernest-Wallon et le 18 novembre dernier à la Rabine (25-22). Au regard de ces précédents résultats, cette troisième opposition doit normalement sourire à Carcassonne. Dans un passé pas si lointain, deux équipes de ce niveau de compétition : Saint-Etienne (2011) et Périgueux (2012) avaient fait connaissance avec l'herbe de Domec. Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour les Stéphanois, elle fut particulièrement indigeste. Ces derniers étaient repartis dans le Forez avec un cinglant  (50-14). Pour leur première visite dans le cadre d'une compétition professionnelle, les Périgourdins avaient connu également la défaite (24-20). 

En toute logique et en référence au chiffres, la première visite de Vannes en terre audoise doit se solder par une défaite. Justement, l'entraîneur des avants de l'USC, Mathieu Cidre préfère la réalité du terrain à celle des chiffres. «  Dans ce championnat, il n'y a pas de petites équipes. Nous avons beau rester sur deux victoires consécutives face à Oyonnax et Bourgoin. Ce n'est pas pour autant que donne le statut de favori à mon équipe. Vannes a besoin de points, de se rassurer. Elle n'aura strictement rien n'à perdre. Si nous ne jouons pas à 200 %, nous aurons peut-être une surprise. »

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?