Bourgoin n’est pas mort…

  • Bourgoin n’est pas mort…
    Bourgoin n’est pas mort…
Publié le , mis à jour

L’US Dax, reçoit des berjaliens en difficulté, mais toujours aussi résilients… 

On peut se poser la question sur le moral des joueurs de Bourgoin qui vivent une saison chaotique. Ils viennent de connaître leur cinquième défaite à domicile, contre Carcassonne. Elle s’est conclue sur un score plutôt serré (19-20). A y regarder, les autres défaites se sont, elles aussi, conclues sur des scores de fable ampleur. Le plus large écart étant de 7 points, contre Biarritz. Si on ajoute à cela le match nul contre Vannes (15-15), on peut imaginer la frustration d’une équipe dont le classement ne reflète pas la valeur… Si l’on ajoute à cela, l’épisode de retrait de 8 points par la DNACG à Noël, le moral est légitimement entamé. Mais Bourgoin, reste Bourgoin. Si les soucis extra-sportifs viennent cycliquement entraver la bonne marche du sportif, il faut se rappeler que le club ne s’est jamais retrouvé relégable en fin d’exercice depuis 3 saisons. 

Confirmer notre conquête défensive

« Cette équipe est en souffrance, mais elle reste performante » souligne Jérôme Daret. Le manager dacquois, sait très bien qu’une bête blessée est toujours dangereuse. « Tout le monde les voit déjà condamnés. Mais ils sont loin d’être morts ! Nous devons absolument rester sur nos gardes et préparer ce match comme si nous recevions un ténor… » Il faut faire confiance aux Isérois pour crânement défendre les couleurs de leur club, comme a pu faire Tarbes, l’an dernier. « Après notre victoire contre Colomiers, tout relâchement pourrait nous être fatal ! » continue le technicien. Avec un froid de canard, le match de ce soir pourrait éclaircir la situation thermique des deux clubs. Une victoire réchaufferait les âmes des berjaliens et rapprocherait les dacquois du soleil. Une défaite refroidirait un peu plus l’ambiance iséroise et mettrait un coup de givre sur les espoirs landais. « Nous connaissons les qualités de cette équipe. Le match aller est là pour en témoigner (défaite 35 à 15, NDLR). Il va nous falloir rééditer la performance défensive de la semaine dernière et confirmer notre conquête et notre discipline. Tenir le ballon et faire preuve d’efficacité sera essentiel ce soir contre Bourgoin » conclut Jérôme Daret.   

 

Par Laurent Travini

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?