Les Albigeois s'inclinent sur la sirène

  • Les Albigeois s'inclinent sur la sirène
    Les Albigeois s'inclinent sur la sirène
Publié le , mis à jour

Mont-de-Marsan remporte un nouveau match à l'extérieur (25-30) et prive Albi d'une victoire de prestige.

 Albi 25-30 Mont-de-Marsan

Par David Bourniquel

 

Résumé de la rencontre

Les dieux du rugby ne plaident pas en la faveur d'Albi cette saison. Magnifiques de courage et de volonté, les Albigeois ont chuté, sur le score de 30-25 et se contentent d'un bonus défensif amplement mérité. Chahutés en mêlée fermée et malheureux sur leurs lancers en touche (le SCA avait choisi de lancer dans le grand bain Fabien Dorey au talonnage, qui jouait à Aubenas en Fédérale 1 le mois dernier encore), les Albigeois ont mis beaucoup d'abnégation dans la conduite de ce match. Face à une formation montoise qui est loin de leur réussir (les Albigeois n'ont plus gagné face à Mont-de-Marsan depuis le 14 février 2011), les Tarnais ont viré en tête à la mi-temps sur le score de 16 à 14. César Damiani répondait à Nacani Wakaya tandis que Thibaut Bisman prenait le meilleur sur Matthew James dans leur duel au pied (3P/3, 1T/1 pour l'Albigeois contre 3P/4, 0T/1 pour James), permettant aux siens de rallier la mi-temps avec deux petits points d'avance. Le gros coup dur albigeois est arrivé à la 25e, lorsque César Damiani, énorme d'activité jusque-là s'est écroulé, foudroyé par une probable entorse du genou gauche. En seconde période, malgré un bon début des Albigeois (qui ont marqué deux pénalités pour porter le score à 22-14), les Montois ont réussi à revenir puis à passer devant grâce à un magnifique essai de Nacani Wakaya qui inscrivait là son doublé. La puissance de leur banc a fait la différence, avec les entrées des Brethous, Malafosse et autres Ormaechea. Après une dernière action d'anthologie qui aurait vraiment mérité d'aller au bout (en-avant de Faleafa dans l'en-but), ce sont les Landais qui s'en sortent et signent leur onzième victoire de rang face à Albi. Mais dieu que les Tarnais auraient mérité meilleur sort !

 

Le joueur de la rencontre - Loïc Le Gal

Peu utilisé cette saison, Loïc Le Gal a livré un très bon match pour Albi, dans la continuité de celui de la semaine passée à Soyaux-Angoulême. Sûr sous les ballons hauts, il s'est beaucoup dépensé et a été précieux au pied, où il s'est chargé des pénalités longues distance avec un cent pour cent de réussite. Côté Landais, c'est Nacani Wakaya, auteur d'un doublé, qui a été particulièrement brillant.

 

L'essai de la rencontre

Un modèle de contre de Nacani Wakaya. Sur une possession albigeoise dans leur vingt-deux mètres, les Landais récupèrent un ballon et jouent vite sur les extérieurs. Sylvain Mirande sert son ailier Wakaya qui s'arrache d'un plaquage sur les cinquante mètres avant de mettre les gaz, d'effacer Loïc Le gal et de marquer entre les poteaux. En plus d'être beau, cet essai permettait aux Landais de virer en tête 27-22.

 

Le tournant de la rencontre

Dernière action du match. Daniel Faleafa tombe le ballon dans l'en-but au moment d'aplatir le ballon du match nul, ou de la victoire en cas de transformation … Un gros coup dur pour les Tarnais qui avaient la balle de match.

 

Les meilleurs

Le Gal, Farré, Barthélémy, André, Damiani ; Wakaya, Tastet, Muzzio, Malafosse, A. Ormaechea 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?