Montpellier, le droit de rêver

  • Montpellier, le droit de rêver
    Montpellier, le droit de rêver
Publié le , mis à jour

Malmenés pendant cinquante minutes, les Héraultais, emmenés par un Nemani Nadolo stratosphérique, ont réalisé une dernière demi-heure de feu pour inscrire trois essais de plus et décrocher le bonus offensif. Mission accomplie. Ils auront demain les yeux braqués sur Exeter (à Clermont, qui ne doit pas gagner avec le bonus offensif), Glasgow (à Leicester) et Toulon (aux Saracens). Si les Ecossais ne décrochent pas plus d’un bonus, le MHR est qualifié. Dans le cas contraire, il faudra que les Varois ne ramènent aucun point d’Angleterre… Coup de chapeau aux jeunes Saints de Northampton, qui ont réalisé une belle partie à l’Altrad Stadium. 

Montpellier 26-17 Northampton

Par Julien Louis

 

Résumé de la rencontre

Quelle souffrance et quel suspens ! Dominés pendant cinquante minutes et étrangement absents des débats en défense, les Montpelliérains sont allés chercher le bonus offensif dans les dernières minutes de la rencontre, grâce à Nadolo, qui aura porté le MHR à lui seul. Les Héraultais ont inscrit trois essais décisifs dans les trente dernières minutes, mais avant cette rébellion, ils avaient longtemps inquiété. Comme s’ils étaient encore sonnés après la claque reçue au Leinster (57-3)… Mais les coéquipiers du capitaine Qera ont su trouver les ressources mentales pour se réveiller au meilleur des moments et s’offrir, in fine, le droit de rêver !

 

L’homme du match - Nemani Nadolo

Nemani Nadolo marche sur l’eau… Sur une jambe ! Touché au genou d’entrée de match, puis à la cheville, le géant fidjien aurait pu quitter prématurément la rencontre. A la place, il s’est accroché pour éclabousser la rencontre de son immense talent et être logiquement élu homme du match. Auteur d’une passe après-contact exceptionnelle, qui élimina trois défenseurs pour envoyer Galletier sur orbite (premier essai du MHR), le magicien fidjien a ensuite multiplié les gestes techniques de grande classe : au pied (17e, 40e) et même en défense, pour sauver un essai (38e). Et que dire de son essai monstrueux (Voir essai du match), puis de son doublé (73e), qui offrait le bonus offensif aux Cistes. Nemani Nadolo fut encore une fois le meilleur héraultais sur le terrain, et l’un des seuls Montpelliérains déterminés à se battre réellement pour la qualification.

 

Le tournant de la rencontre

Ahsee Tuala avait un orteil en touche et Montpellier gardait la tête en dehors de l’eau. Au terme d’une superbe action collective et d’une échappée solitaire de Tuala, conclu par North, les Saints pensaient avoir inscrit leur second essai de la rencontre. Mais M. Lacey, alerté par son arbitre vidéo, revenait sur sa décision initiale pour regarder à plusieurs reprises les ralentis de l’action, et s’apercevoir ainsi que Tuala était passé en touche avant sa dernière passe… Essai refusé (45e) et miracle pour le MHR, qui ne se serait jamais relevé de ce coup de massue.

 

L’essai du match

Une fusée fidjienne s’est lancée et aucun Anglais n’a été en mesure de l’arrêter. Nemani Nadolo, encore lui, fut auteur d’un essai dont il est le seul à avoir le secret... Et surtout, la puissance nécessaire pour tout emporter sur son passage ! Trouvé un peu avant les vingt-deux mètres de Northampton, Nadolo s’échappe seul le long de la ligne de touche et élimine… Cinq défenseurs ! Pour inscrire son huitième essai de la saison, le quatrième en Champions Cup.  

 

Les meilleurs

Nadolo, Tomane, White, Galletier, Qera, Mikautadze, Géli, Willemse; Harrison, Mallinder, North, Tuala

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?