Clermont régale, Fofana inquiète

  • Clermont régale, Fofana inquiète
    Clermont régale, Fofana inquiète
Publié le

Auteurs d’une première heure époustouflante, les Auvergnats ont largement dominé Exeter pour assurer le quart de finale européen à domicile (48-26). La mauvaise nouvelle, en revanche, vient de la blessure de Wesley Fofana, évacué du terrain en première période. Guy Novès pourra-t-il compter sur son meilleur attaquant pour le Crunch ?

Le résumé du match

Quel bonheur, mes aïeux ! Et comme cette équipe de Clermont est belle dès lors qu’elle se décide à se lancer à corps perdu le jeu de mouvement qui lui sied le mieux ! Exeter, troisième du Premiership anglais, n’a pas pesé bien lourd au stade Michelin, samedi après-midi. Et au bout d’une demi-heure, les Jaunards avaient déjà le bonus offensif en poche. Plus « cools » après l’heure de jeu, les Jaunards ont certes laissé les Chiefs réduire l’écart au score et aplatir trois beaux essais coup sur coup (onze essais, soixante-quatorze points au total et un bonus offensif de chaque côté !). La suite ? Elle s’écrira pour les Jaunards dans quelques semaines sur leur pelouse, en quart de finale de Chmpion’s Cup et face à un adversaire restant encore à définir.

 

Le fait du match

C’est à la 37 ème minute que le stade Marcel Michelin a retenu son souffle avant de hurler de rage. Visiblement touché au tendon d’Achille gauche sur une action anodine, seulement quatre minutes après avoir aplati un bel essai, Wesley Fofana a ainsi du quitter le terrain avant d’être aussitôt remplacé par son coéquipier Aurlien Rougerie. Au regard des images, la situation semblait préoccupante pour la star des Bleus. Fofana sera-t-il du Crunch le 4 février prochain ? Il est aujourd’hui permis d’en douter…

 

Le plus bel essai

8 eme minute de jeu. Le Fidjien Peceli Yato sert l’international tricolore Sébastien Vahaamahina d’une superbe passe après-contact. L’action rebondit mais les Auvergnats sont alors arrêtés dans les vingt-deux mètres anglais. La libération est immédiate. Sur la droite, Rémi Lamerat accélère, joue le deux contre un à merveille et sert Noa Nakaitaci, lequel n’a plus qu’à aplatir ou presque. Magnifique !

 

L’homme du match

On aurait pu vous parler de Noa Nakaitaci, insaisissable sur son aile droite. Ou alors de Peceli Yato, toujours très percutant balle en mains. C’est bel et bien Sébastien Vahaamahina qui a pourtant retenu toute l’attention des 19 000 spectateurs du stade Marcel Michelin. Auteur de plusieurs charges magnifiques, excellent dans le jeu au sol, l’ancien perpignanais a prouvé au staff des Bleus qu’il était, à quelques jours du Crunch, dans une forme internationale.

 

Les meilleurs : Vahaamahina, Lamerat, Lopez, Parra, Yato, Nakaitaci, Abendanon, Ithurria, Lapandry à Clermont ; Steenson pour Exeter.  ​

 

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?