Lyon déménage

  • Lyon déménage
    Lyon déménage
Publié le

Pour son emménagement au Matmut Stadium de Gerland, le Lou n'a fait qu'une bouchée de Grenoble dans un stade presque comble.

Résumé

Avec une équipe presque type pour son emménagement au stade de Gerland désormais dénommé Matmut Stadium de Gerland, Lyon tuait le match d'entrée. Sur ses trois premiers ballons d'attaque, le Lou marquait trois essais, par le centre, Hemani Paea (2e), le pilier gauche, et ancien Grenoblois, Albertus Buckle (5e), et l'ailier, Thibault Regard (18e). Quatre minutes plus tard, il s'offrait le bonus offensif sur un essai de Napolioni Nalaga (26-3. 22e). L'indiscipline des locaux permettait à Grenoble de sortir, un peu, la tête hors de l'eau. Peter Kimlin réduisait le score (33e) avant que Clément Gelin, entretiennent l'espoir, sur pénalité, juste avant la pause (26-13). Jérôme Porical signait un doublé (45e, 56e) et Lyon pouvait régaler son public venu en nombre encore trois essais.

 

Le fait du match

Le Lou a réussi son pari. Pour son premier match au stade de Gerland, le club lyonnais a accueilli 17 299 spectateurs. C'est son record de la saison bien évidemment. Et il a régalé ces spectateurs, supporters de la première heure, ou curieux de voir revivre l'ancien stade de l'Olympique Lyonnais. Il reste maintenant à entretenir la dynamique en Top 14, face à des adversaires plus ambitieux qu'un FCG venu avec une équipe remaniée.

 

L'action

1 minute et 12 secondes, c'est le temps qu'il a fallu à Lyon pour marquer son premier essai à Gerland, par son centre, Hemani Paea. Après un coup d'envoi tapé par Romain Loursac, Grenoble concédait une mêlée sur ses vingt-deux. Fearns partait derrière son pack, ouvrait sur Loursac. Ce dernier croisait avec Hemani Paea qui transperçait une défense étrangement spectatrice sur le coup.

 

Le joueur

Auteur du premier essai du Lyon dans son nouveau stade, Hemani Paea, par sa puissance, a posé beaucoup de problèmes à la défense grenobloise. Souvent sollicité en première mi-temps,il a lancé Lyon sur le chemin d'un succès facile contre des Grenoblois courageux, mais qui n'a rien pu faire face à des Lyonnais décidés à marquer leur territoire à Gerland avant la venue du champion de France samedi prochain.

 

Les meilleurs : à Lyon : Paea, Porical, Loursac, Fearns, Buckle, Puricelli ;

À Grenoble : Kimlin, Gelin, Hayes, Jammes, X. Mignot.

 

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?