Stade Rochelais: victoire glaciale

  • Stade Rochelais: victoire glaciale
    Stade Rochelais: victoire glaciale
Publié le , mis à jour

Menés à la mi-temps (0-8), les Rochelais ont su rependre la main sur la rencontre en seconde période et ont assuré leur qualification en quart de finale dans cette Challenge Cup (31 -8).  

Résumé du match :

Entre des Italiens bien placé en défense qui montent haut et vite sur les Maritimes et qui n'ont surtout rien à perdre dans ce match, et des Rochelais qui ont du mal à trouver la brèche, la rencontre n'a pas été fabuleuse. D'autant plus qu'après un élégant essuyage de pied de Jason Eaton sur un Italien, les hommes de Patrice Collazo se sont retrouvés à 14 contre 15 pendant 10 minutes. Un désavantage pour les Maritimes, puisque ce sont bel et bien les Italiens qui ont ouvert le score à la 19e minute sur pénalité. Des Rochelais agacés, gênés même qui n'ont pas su profiter de la moindre occasion, à l'image de ces deux pénalités loupées par Zack Holmes. Score à la mi-temps : 8 à 0 en faveur de Trévise. Mais à croire que le discours dans les vestiaires a été convaincant puisque à la 43e minute sur une touche parfaitement prise par Jason Eaton à 5m de la ligne, c'est toute la force du groupé pénétrant maritime qui enfonce les Italiens dans leurs bas fonds et Hikairo Forbes aplatit le premier essai rochelais. Les Transalpins évoluaient alors à 13 contre 15, après avoir reçu deux cartons jaunes. Les Rochelais reprennent la main sur la rencontre suite à un plaquage dangereux d'un Latin sur Fea'o. Holmes passe la pénalité. Score à l'heure de jeu : 10 à 8. Et cinq minutes plus tard, Afa Amosa et Arthur Retière mettent les cannes et inscrivent deux nouveaux essais maritimes. Quelques minutes avant la fin, c'est encore Arthur Retière qui va venir donner un coup de boost au Stade Rochelais, permettant ainsi à son équipe d'empocher le point de bonus offensif et ainsi une qualification en quart de finale, à priori contre Edimbourg. Et cela, ce n'était pas gagné ! Score final : 31 à 8

 

Fait du match :

Dès l'entame de la seconde période, les Italiens sont pénalisés par deux cartons jaunes consécutifs à 5 mètres de leur ligne. Les Rochelais en ont profité pour ainsi aplatir leur premier essai dès la 43e minute. Jusqu'à la fin du match, les Rochelais vont ainsi dérouler leur jeu en empochant même le bonus offensif.

Tournant du match :

Le tournant de cette rencontre c'est certainement le doublé du jeune Arthur Retière à la 6!e et 74e minute. Il offre ainsi le point de bonus offensif aux Rochelais. La route à la qualification est dorénavant bien éclaircie.

par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?