Fabien Sanconnie: « J'essaie de ne pas me mettre la pression »

  • Fabien Sanconnie: « J'essaie de ne pas me mettre la pression »
    Fabien Sanconnie: « J'essaie de ne pas me mettre la pression »
Publié le , mis à jour

C'est l'une des surprises de Guy Novès dans la liste des 32 joueurs retenus pour préparer le tournoi des 6 Nations. Le Briviste Fabien Sanconnie livre ses impressions sur ses premiers pas avec le XV de France. 

Est-ce que cela a été une surprise? Est-ce que c'était un objectif pour vous ? 

Oui je l'ai appris la veille le mardi soir par mon coach. Il m'a appelé pour m'expliquer que j'étais pris pour préparer le tournoi. Oui on y avait pensé avec les coachs. Ils m'avaient dit que je pourrais peut-être faire les tournées cet été. Mais c'est sûr que pour le tournoi des 6 Nations, je ne m'y attendais pas et cela a été une surprise. 

 

Est-ce qu'il ya des sacrifices en particulier que vous avez dû faire ? 

Oui j'ai dû perdre du poids. J'ai aussi beaucoup travaillé en musculation. Juste avant que je ne sois sélectionné, j'ai été blessé. J'ai travaillé tout le haut du corps. C'est vrai que quand on est jeune comme moi on doit beaucoup travailler même quand on est vieux mais je pense qu'il faut plus travailler quand on est jeune. 

 

Au niveau du projet de jeu on vous a rendu un cahier ?

Julien Ledevedec me l'a expliqué. Les coach l'ont fait aussi. On a des petits livrets pour les combinaisons en touches, les schémas de jeu, les principes de jeu de l'équipe de jeu. C'est un peu tout d'un coup.

 

Vous étiez avec qui du pôle France dans le groupe ? 

Moi j'étais avec la génération 1995, c'était par exemple Camille Chat qui est aussi de 1995. On était tous les deux au pole France. Pour l'instant en équipe de France, c'est tout. Mais il y a en pas mal qui joue en club en Top 14, en Pro D2.

 

Est-ce que vous êtes en apprentissage ou tu vous vous projetez sur un déplacement à Twickenham?

Pour l'instant, je suis en phase d'apprentissage. C'est une convocation de 32 joueurs. Après il y aura un groupe plus restreint. Ce sont mes premiers jours ici. Je regarde et j'emmagazine beacuoup d'expérience. J'écoute pour prendre des conseils. 

 

Est-ce que vous avez l'impression d'être déjà dans le rythme du groupe ?

Hier, on a fait de la récupération et on a plutôt évoqué les principes de jeu. Aujourd'hui c'était plus des exercices et des ateliers. Cela commence à rentrer au fur et à mesure. L'intensité commence à monter. 

 

Est-ce qu'il n'y a pas plus de pression qu'en juin par exemple pendant la tournée estivale?

Pour l'instant, la pression je ne me la mets pas trop. Je n'essaie de pas trop me la mettre en tout cas parce que ce n'est que pas comme ça qu'on va être le meilleur. Pour l'instant, je suis arrivé ici. Je sais qu'il y a un match très important dans quinze jours. 

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?