Pro D2: Biarritz crée la surprise à Augoulême

  • Pro D2: Biarritz crée la surprise à Augoulême
    Pro D2: Biarritz crée la surprise à Augoulême
Publié le , mis à jour

Biarritz s'est imposé face à Soyaux-Angoulême (12-19), dans une rencontre indécise jusqu'au bout. 


Le résumé

Duel de buteurs lors de cette première période entre Angoumoisins et Biarrots mais si Poët était à deux sur quatre, son homologue Lucu était à trois réalisations sur quatre. Si bien qu’à la pause, ce sont les visiteurs qui menaient au score 6-9. Rien de rédhibitoire car les deux meilleures occasions d’essais étaient à mettre à l’actif des Charentais. C’est d’abord Ayestaran qui interceptait un ballon dans ses vingt-deux mètres. Il traversait le terrain mais était repris pour comettre dans la foulée un en-avant en voulant transmettre à Garrido (21è). C’est ensuite Garrido qui faisait la différence sur son aile droite. Il donnait à Laulhé lancé plein axe mais ce dernier commettait lui aussi un en-avant (24è). Les fautes de mains coûtaient cher aux hommes de Laïrle qui auraient pu rejoindre les vestiaires avec un avantage confortable. Et les Charentais ne le savaient pas mais ils allaient le payer cher. Si le duel de buteur continuait lors de cette seconde mi-temps (12-12, 70e), un contre assassin des Biarrots allait sceller le sort du match. Alors que les Angoumoisins avaient le ballon, celui-ci était gratté au sol par un Biarrot qui transmettait à Giresse. L’ailier basque n’en demandait pas tant pour s’en allait aplatir (12-19, 76è). Les Charentais allaient jeter toutes leurs forces pour revenir au score mais après un pilonnage en règle, ils échouaient à un mètre de la ligne. Pour la première fois de la saison, le SAXV perdait à Chanzy.

L’action du match

C’est l’essai biarrot. Les Charentais avaient pourtant le ballon dans les mains à quarante mètres de leur en-but. Mais les Biarrots arrivaient à le gratter. Aussitôt l’ailier Giresse était mis sur orbite et prenait tout le monde de vitesse pour inscrire le seul essai du match et donner la victoire à ses couleurs.

Les meilleurs

À Angoulême : Lescure, Laulhé, Bousquet, Lebas, Le Guen.

À Biarritz : Bastien, Soqeta, Lucu, Roumieu, Giresse

 

Par Jean-François Chretien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?