Bourgoin subit la loi d’Armandie

  • Bourgoin subit la loi d’Armandie
    Bourgoin subit la loi d’Armandie
Publié le , mis à jour

Agen n’a laissé aucune chance aux Berjalliens. Elle s’impose facilement sur le score de 34 à 0.

Dix petites minutes vont suffire aux locaux pour inscrire les premiers points de cette rencontre. Dominé dans ses 22m, le pack berjallien rompt rapidement face à la puissance des avants adverses. L’arbitre siffle logiquement un essai de pénalité en faveur des Agenais. Formalité pour Francis (7-0, 12e).  Bourgoin accuse le coup et ne parvient pas à se sortir de sa moitié de terrain. Rey en subit les conséquences et se fait exclure temporairement pour fautes répétées (19e). Les deux équipes se cherchent et les solutions sont rares. Mais Agen prend vite les commandes de cette rencontre par une succession d’offensives. Une tactique gagnante pour les hommes de Philippe Sella qui vont faire le break pour mener 22 à 0 après 40 minutes de jeu.

Le deuxième acte débute de la même manière que le premier. Bourgoin insiste mais le SUA fait front. La tension est alors de plus en plus palpable sur la pelouse d’Armandie. Les Agenais ne se laissent pas distraire et viennent mener une nouvelle offensive, qui va s’avérer payante. Fouyssac vient aider avec réussite ses avants sur un beau ballon porté côté gauche (27-0, 58e).  Bourgoin peine à exister dans une rencontre archi-dominée par Agen. Tenaillés dans tous les secteurs du jeu, les Berjalliens ne sont pas parvenus à inquiéter une seule fois leur adversaire. Le SUA l’emporte 34-0 et conforte sa place parmi les cinq premiers.

L’essai de la rencontre :  

Par un superbe coup de pied par dessus, l’ouvreur sud-africain Burton Francis trouve parfaitement à l’aile son coéquipier George Tilsley. Un mouvement bien initié par le jeune Pierre Fouyssac.

 

Les meilleurs :

 

À Agen : Marchois, Cirikisuva, Fouyssac, Abadie, Francis, Tisley, Saurs 

À Bourgoin : Santoni, Cotte, Toevalu, Veratau

par Pierre Jaussan

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?