Bayonne bouge encore

  • Bayonne bouge encore
    Bayonne bouge encore
Publié le

L'Aviron a répondu à  Lyon et Grenoble en s'imposant sur sa pelouse face à Brivistes bien pâles (33-23) et peut toujours espérer un miracle pour se maintenir en Top 14.

Le match

Quatrième victoire de l'Aviron bayonnais cette saison face à une équipe de Brive qui n'a jamais mené au score pendant cette rencontre. Après quarante minutes assez partagées avec des bonnes séquences de la part des deux formations malheureusement maladroites au moment de conclure, il fallait attendre les arrêts de jeu de la première période pour voir le premier essai du match inscrit par le trois-quart centre bayonnais Félix Le Bourhis, permettant ainsi à son équipe de rejoindre les vestiaires avec sept points d'avance et l'espoir d'évoluer avec le vent dans le dos pendant le second acte. En deuxième mi-temps, Brive parvenait à maintenir un semblant de suspense grâce à un essai de Toetu en force mais les Corréziens souffraient pour sortir de leur camp et l'Aviron s'installait tranquillement dans le camp adverse, poussant les visiteurs à la faute. L'arbitre ne tardait pas à sortir les cartons pour Waqaniburotu puis Hauman. En double supériorité numérique, la cote des basques montait en flèche. Un premier essai de pénalité puis celui de Bustos Moyano trois minutes plus tard achevaient des Brivistes à l'envers pendant le second acte.  

 

Le tournant du match : Les cartons jaunes brivistes

Brive pouvait encore rêver à une deuxième victoire à l'extérieur à la 63e minute, quand Gaëtan Germain réussissait une pénalité pour faire revenir son équipe à trois longueurs de l'Aviron (19-16). C'était sans compter sur un plaquage à l'épaule de Dominiko Waqaniburotu, répréhensible d'un carton jaune, puis d'un acte anti-jeu de Petrus Hauman, enterrant un ballon alors que Emmanuel Saubusse venait d'être plaqué à quelques centimètres de la ligne d'enbut, Deux cartons jaunes en sept minutes qui plombaient les espoirs du CABCL.  

 

L'essai : Félix Le Bourhis

Il avait été malheureux en début de rencontre, quand, pensant aplatir le premier essai de la rencontre entre les perches, il avait perdu le contrôle du ballon à cause d'un superbe retour de Takudza Ngwenya. Félix Le Bourhis n'a pas manqué sa deuxième occasion pour inscire le premier essai de la rencontre alors que la sirène signifiant la fin du premier acte avait déjà retenti. Sur un beau service de Willie Du Plessis, l'ancien girondin filait au milieu des perches.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?