Pro D2 : ce qu’il faut retenir de la 19ème journée

  • Pro D2 : ce qu’il faut retenir de la 19ème journée
    Pro D2 : ce qu’il faut retenir de la 19ème journée
Publié le , mis à jour

Montauban qui chute lourdement à Mont-de-Marsan, Biarritz qui enchaîne et Aurillac qui continue de tomber au classement. Voici tout ce qu'il faut retenir de cette 19ème journée de Pro D2.

Le Match : Soyaux-Angoulême – Biarritz

En ouverture de cette 19ème journée, Soyaux-Angoulême recevait Biarritz. Un match charnière pour les deux équipes. Les deux clubs pouvaient encore prétendre au Top 5. Le vainqueur de la rencontre prenait une belle option pour rester dans la course au cinq première place. Les Biarrots voulaient enchaîner après sa victoire contre Agen (20-17). Alors que le SA XV voulait se relancer après sa lourde défaite à Montauban (27-3). Le match s’est résumé à un duel de buteur durant les 75 premières minutes. Le Charentais Poet répondant au Basque Lucu. Et alors que le score était de parité à cinq minutes de la fin (12-12), un essai de Tim Giresse venait crucifier Soyaux. Biarritz s’imposait (19-12) privant ses adversaires de bonus défensif. Avec ce quatrième succès consécutif, les hommes de David Darricarrère et Frédéric Garcia occupent la sixième place à quatre points de Mont-de-Marsan, cinquième. Pour Soyaux-Angoulême qui compte désormais huit unités de retard sur le Stade Montois, l’accès au Top 5 s’annonce compliqué.

 

En hausse : Mont-de-Marsan

Indéniablement, le Stade Montois a réalisé une très bonne opération en surclassant Montauban (34-16) dans son enceinte de Guy-Boniface. Les Landais ont réalisé un festival offensif en marquant quatre essais à la meilleure défense de la Pro D2. Bien mieux rentré dans son match, Mont-de-Marsan menait 14 à 0 dès la dixième minute, puis 24 à 9 à la pause. Toujours aussi solides en seconde période, les Montois s’imposaient logiquement. Avec leur succès, ils confortent leur cinquième place. Alors que les Jaune et Noir comptaient un point d’avance sur le sixième avant cette journée, ils en ont désormais quatre. Montauban, leader avant la rencontre, chute à la troisième place.

 

En baisse : Aurillac

Une semaine après avoir concédé sa première défaite à domicile contre Oyonnax (24-26), Aurillac a cédé une huitième fois à l’extérieur en neuf matchs. Cette fois sur la pelouse de Béziers. Les Cantaliens se sont montrés beaucoup trop indisciplinés au stade de la Méditerranée pour espérer la victoire. Ils ont récolté pas moins de quatre cartons jaunes. Une indiscipline qui a profité aux Biterrois. Les locaux s’imposent 25 à 9, bonus offensif en prime. Un succès ô combien important pour l'ASBH qui s’éloigne de la zone rouge. Pour Aurillac encore quatrième, il y a deux journées la chute continue. Le Stade Aurillacois est désormais huitième et compte à 6 points de Mont-de-Marsan.

 

Le fait : Sixième revers consécutif pour Vannes

Rien ne va plus à Vannes, une nouvelle fois battu. Ils ont cédé une troisième fois d'affilée à domicile contre Dax. Au stade de la Rabine, Landais et Morbihanais se sont longtemps observés avec un score de parité (6-6) à la mi-temps. Mais dès le début de la seconde période, les Dacquois ont su faire la différence avec un essai de Naqalevu. Ils ont ensuite faite le break grâce à la botte de Nicolas Cachet. Mais les Vannetais ont cru faire  le plus dur et prendre le bonus défensif avec un essai de Fry. Avant qu'il ne soit crucifié par le même Cachet et s'incline de six points 22 à 16. Vannes est quatorzième et premier non relégable. Dax profite de la défaite à domicile de Narbonne contre Colomiers (10-16) et monte à la onzième place. 

Le XV de la semaine : 

 

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?