La véritable éclosion de Lester Etien

  • La véritable éclosion de Lester Etien
    La véritable éclosion de Lester Etien
Publié le , mis à jour

Le centre Lester Etien, âgé de 21 ans, évolue à Massy depuis trois saisons. Sa montée en puissance n’est pas passée inaperçue.

Lester Etien a parcouru beaucoup de chemin depuis la saison dernière. Ce jeune ailier de 21 ans l’avait achevée par une sortie de route contre Vannes, lors de la double opposition perdue pour la montée en Pro D2. Sur ses placements défensifs aléatoires, les Vannetais avaient inscrit 3 essais impensables sur la pelouse de Ladoumègue. « Pas assez rugby », pensaient alors les puristes de Massy, qui voyaient dans un Ngandebe en pleine montée de sève, un joueur plus apte à soutenir les grands rendez-vous. Les deux essais que Lester Etien a inscrits, hier, contre Bourg-en-Bresse, ont fait valoir une progression fulgurante dans l’ordre de la compréhension du jeu. Centre à ses origines, venu sur le tard depuis le football, ses qualités athlétiques lui avaient ouvert les portes de la première en Pro D2 dès ses 19 ans.

Première à Bourgoin

Les entraîneurs Faugeron et Gonin venaient de remplacer Olivier Nier, remercié, et dans leur tentative de sauvetage, ils avaient lancé Etien dans le grand bain à Bourgoin. C’était il y a un peu moins de deux ans, et dans la chaleur de Rajon, Lester Etien avait immédiatement exploité ses évidences. Un beau physique, de puissance et de rapidité, et une grosse détermination, en faisaient un joueur très présent dans l’affrontement. Il sait mieux lire le jeu maintenant. « On l’a intéressé, et on lui a fait confiance, explique Didier Faugeron. Il nous le rend bien. Il est devenu beaucoup plus rigoureux et concentré. » Son premier essai, il l’a inscrit à la suite d’une échappée le long de la touche, prolongée par un « une-deux » avec son troisième ligne Ancely. Sur le second, il est venu prendre le « off-load » de Delage en coupant le terrain vers l’intérieur. Son anticipation lui a permis de prendre de l’avance sur les trois Bressans qu’il a traînés derrière lui avant d’aplatir. Rien n’était fait. Ces deux essais ont permis à Massy de convertir un excellent début de rencontre. À la fin de la partie, leur conséquence était plus vaste. Ils ont donné le succès aux Franciliens, qui se sont portés à la première place ex æquo avec leurs vaincus. Lester Etien n‘a pas pu faire davantage. Touché à la cheville sur sa deuxième réalisation, il a été contraint de sortir à la 42e minute. Une blessure bénigne, qui ne devrait pas l’empêcher de revenir rapidement.

 

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?