Six Nations: L'équipe type des potentielles révélations

  • Six Nations: L'équipe type des potentielles révélations
    Six Nations: L'équipe type des potentielles révélations
Publié le , mis à jour

Le tournoi des Six Nations débute ce samedi. Certains joueurs, peu connus du grand public, vont faire leur apparition. 

Arrière

Alex Lozowski (Angleterre) : Ne vous fiez pas au terrible caramel qu'avait reçu le jeune international anglais récemment en Coupe d'Europe. Alex Lozowski fait partie de ces jeunes espoirs du XV de la Rose. Jouant à l'arrière, Lozowski est également un excellent buteur. Un joueur que le selectionneur Eddie Jones a bien l'intention d'utiliser durant ce tournoi. 

 

Centres

Tyler Morgan (Pays de Galles): Trois-quarts centre ultra rapide, Tyler Morgan est un excellent joueur balle en main. Un atout considérable pour le jeu gallois. 

 

Tommaso Boni (Italie): Le joueur des Zèbre peut devenir la révélation pour la Squadra Azzurra. Un centre qui trouve des espaces avec une certaine facilité.

Ailiers

Craig Gilroy (Irlande): Évoluant dans la province de l'Ulster, Craig Gilroy peut devenir une des pièces maîtresses du jeu irlandais. Très agile à l'aile, il apportera sa vitesse et sa technique. 

Virimi Vakatawa (France): L'heure est sans doute arrivée pour celui qui a fait ses marques dans le rugby à 7. Joueur très puissant, il avait déjà fait parler de lui lors de la dernière édition. 

 

Charnière

Paddy Jackson (Irlande): En l'absence de Jonathan Sexton contre l'Écosse, c'est bien le jeune Paddy Jackson qui débutera à l'ouverture. Une offrande pour celui qui a peu eu l'occasion de se montrer. 

 

Baptiste Serin (France): L'Équipe de France a-t-elle enfin trouvé le joueur qu'elle recherchait? Le Bordelais avait marqué les esprits lors des matchs de novembre par son excellente vision du jeu. 

Trosième ligne 

Josh van der Flier (Irlande): Le jeune troisème-ligne aile avait fait des débuts prometteurs pour son premier tournoi l'année dernière. Une rencontre face à l'Angleterre qui avait prouvée tout le talent de l'Irlandais. L'occasion se présente pour Josh van der Flier de s'installer plus confortablement dans cette équipe.

Ross Moriarty (Pays de Galles): Il est surnommé « The explosive Ross » dans son club de Gloucester. Ce numéro huit a l'art de perçer remarquablement bien les défenses. Profil idéal pour la selection galloise. 

Braam Steyn (Italie): Sud-Africain d'origine, Braam Steyn est l'homme fort de cette équipe italienne. Ce « flanker » sera l'une des attractions du XV azuri. 

Deuxième ligne

Cory Hill (Pays de Galles): Le Gallois a fait ses débuts avec l'équipe première en novembre. S'il n'a pas disputé beaucoup de minutes, il sera un remplaçant de luxe dans l'effectif gallois. 

Arthur Iturria (France): Atout majeur dans son équipe de Clermont-Ferrand, Arthur Iturria est aussi performant en attaque qu'en défense (86% de plaquages réussis cette année en Top 14).

Première ligne 

Cyril Baille (France): Jeune joueur et très rapide dans sa prise de décision, Cyril Baille va connaître sa première titularisation ce week-end face à l'Angleterre.

Ornel Gega (Italie): Le talonneur italien est en route pour devenir le successeur de Leonardo Ghiraldini. Ornel Gega est un excellent lanceur et un gratteur coriace. 

Tadhg Furlong (Irlande): De plus en plus utilisé par le staff irlandais, Tadhg Furlong est d'une efficacité redoutable. Occasion pour lui de s'exprimer durant ce tournoi.

 

Par Pierre Jaussan

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?