Italie-Irlande : L’Italie l’a déjà fait

  • Italie-Irlande : L’Italie l’a déjà fait
    Italie-Irlande : L’Italie l’a déjà fait
Publié le , mis à jour

Dans le Tournoi, la squadra de Sergio Parisse n’a plus gagné depuis le 28 février 2015 et cette victoire sur la pelouse de Murrayfield (22-19). Même la bonne étoile qui veillait sur eux de façon intérimaire au Stade Olympico de Rome les a quittés, depuis précisément 8 rencontres. Toutefois, les Italiens sont déjà parvenus à renverser le XV du trèfle à domicile, c’était en 2013.

Ce samedi à Rome, l’Italie de Conor O’Shea défiera l’Irlande à l’occasion de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations 2017. On le rappelle, sans démériter, les partenaires de Jamie Heaslip avait quitté Murrayfield avec un maigre point de bonus défensif, malgré les deux pénalités converties par l’infatigable Craig Laidlaw en fin de rencontre, pour faire basculer le score à 27-22. De leur côté, les Italiens se sont fait battre sèchement par le pays de Galles, malgré un score qui leur était logiquement favorable à la mi-temps (7-3). Trop pénalisés lors du deuxième acte, les Transalpins ont encaissé un lourd 30-0 sans avoir la capacité de réagir. La magnifique chistera de Parisse ne pourra rien face aux assauts répétés des dragons rouges, qui finissent par s’imposer (33-7), mais sans bonus.

Un match mémorable pour l'Italie

Ce week-end, c’est un tout autre match qui attend les Italiens, encore une fois à domicile, et l'issue de ce dernier n'a pas encore jeté son dévolu sur le vainqueur . Notamment car dans l’histoire, ces derniers sont déjà parvenus à cueillir le trèfle, même avec sa racine indéfectible : Brian O’Driscoll, c’était le 16 mars 2013. Ce jour-là, dans le sillage d’un demi d’ouverture impeccable et d’un paquet d’avants conquérant, les Italiens récitaient la partition parfaite. Assez rare pour être souligné, ils gardaient même leur en-but inviolé et parvenaient à faire plier les avants verts à la 49e minute par l’intermédiaire de Venditti en bout de ligne. La suite ne fut qu’un récital du métronome de la partie, en la personne de Luciano Orquera qui se chargeait d’inscrire 14 des 22 points de son équipe. À cette date précise, les Italiens, sous la houlette de Jacques Brunel, décrochaient le premier succès de leur histoire contre l’Irlande dans le Tournoi des 6 Nations.

Une suite plus délicate

L’année suivante, le XV du trèfle n’avait rien oublié. Ils infligeaient un sanglant (46-7) aux Italiens qui, comme envoûtés par l’ambiance de l’Aviva Stadium, n’ont pu se rebiffer. En 2015, l’armée de Joe Schmidt comptait bien rattraper sa bévue de 2013 en l’emportant à Rome. Une promesse qu’ils n’eurent pas grand mal à tenir puisqu’ils livraient une partie à sens unique (3-26). Le Tournoi 2016 laissait également un mauvais souvenir à Sergio Parisse et consorts qui avaient subi les foudres de la Saint Patrick à Dublin (58-15). En revanche, le succès transalpin face à l’Afrique du Sud lors de la tournée de novembre pourrait toutefois freiner des envies ardues de tirer des conclusions trop hâtives sur cette deuxième rencontre, bien que les statistiques ne parlent pas vraiment en faveur de Conor O’Shea et ses hommes.

Par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?