Mont-de-Marsan se souvient du 15 novembre 2014

  • Mont-de-Marsan se souvient du 15 novembre 2014
    Mont-de-Marsan se souvient du 15 novembre 2014
Publié le , mis à jour

 Lors des deux  dernières saisons, le Stade montois s’était imposé à Domec. L’an passé, Carcassonne avait rendu la monnaie de la pièce. Les Audois ont de bonnes raisons d’être méfiants.

Le Stade montois aime bien la pelouse d’Albert-Domec. L’an dernier, les Landais s’étaient pris les pieds dans le tapis de la pelouse. Carcassonne avait brillamment dominé son sujet en s’imposant (22-12) le 18 décembre 2015. A l’issue de cette rencontre, le vestiaire landais était fermé à double-tour. Dirigeants, joueurs et encadrement avaient lavé leur linge sale en famille, ce qui leur avait permis de repartir sur de bonnes bases et de valider au terme de la phase de classement, sa qualification pour le dernier carré. En revanche, l’opposition de 2014-2015  s’était conclue par une victoire montoise.  Très exactement, cela remonte au 15 novembre 2014. A l’époque, l’USC dans la première partie du tableau, elle restait sur une belle performance face à Dax (40-17). En toute logique, elle pensait bien confirmer cette performance face à l’autre formation landaise. Ce jour-là, un dimanche après-midi devant les caméras de France 3. Mont-de- Marsan avait donné une leçon de réalisme à son adversaire. A  chaque fois que les Landais investissaient le camp carcassonnais, ils ont capitalisé des points.«  Nous n’avions pas fait un mauvais match, mais à chaque fois que nous marquions, Mont-de-Marsan trouvait les ressources pour mettre la main sur le ballon et inscrire des points. Je me souviens qu’en fin de match, nous sommes menés  (17-23). Nous sommes proches de la ligne et nous nous exposons à un contre montois qui nous prive du bonus défensif. On s’incline finalement (28-17) », se souvient Julien Gros ancien joueur de l’USC. En fin de saison, le Stade montois s’était hissé à la finale d'accession en Top 14  face à Agen (perdue 15 -16). Ce soir, tout laisse croire que les Montois seront animés d’un désir de victoire. Carcassonne devra redoubler de vigilance.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?