Vannes éteint Albi !

  • Vannes éteint Albi !
    Vannes éteint Albi !
Publié le , mis à jour

Vannes réalise l'exploit et s'impose sur la pelouse d'Albi. C'est le gros coup du bas de tableau !

Résumé

Les Vannetais ont réalisé le coup parfait à l'extérieur et s'imposent 22-19. Grosse défense, bonne occupation et pragmatisme au moment de marquer. Albi, trop brouillon et comme anesthésié par l'enjeu, n'est jamais parvenu à dicter son jeu à des Vannetais morts de faim. Ashley Moeke a réalisé un 100 % (6P) au pied tandis qu'Anthony Bouthier inscrivait un essai magnifique. Suffisant pour résister au retour tardif des Albigeois (1Ede Tufele, 1T, 4P Kirkpatrick). Vannes réalise le gros coup de la journée, Albi est K.O. debout et accompagne Bourgoin en zone rouge.

 

L'essai

La merveille d'Anthony Bouthier. Sur une percée plein champ du surpuissant numéro 8 Ratu Vosawai, les Vannetais déploient une superbe séquence. Après cinq passes bien senties, le ballon arrive sur l'arrière Anthony Bouthier, intercalé dans sa ligne de trois-quarts, qui peut finir en coin. Essai transformé par « Ash » Moeke, qui permet aux Vannetais de mener 10 à 0 à la 17e.

 

Le tournant

25e minute, 10 à 3 pour Vannes et les Bretons développent une nouvelle action avec de la vitesse et du volume. Après un ruck, Clément Payen parvient à s'échapper au ras et met les gaz. Alors qu'il file seul à l'essai (on voit mal comment Dan Faleafa, en poursuite, aurait pu le reprendre), il choisit de donner son ballon à l'extérieur vers son centre. Las, la passe n'arrivera jamais. Les Vannetais rataient là une occasion de doubler la mise. Que serait-il advenu d'Albi si Clément Payen avait pu transmettre son ballon dans de bonnes conditions ?

 

L'homme

Ashley Moeke. Le numéro 10 vannetais a réalisé une grande partie dans sa conduite du jeu et dans sa précision face au perche. Avec son 6/6 au pied et son excellente animation (bien secondé par son numéro 9 Clément Payen), l'ouvreur néo-zélandais de Vannes a écoeuré Albi.

 

La décla

Jean-Jacques Castanet, président d'Albi

Je suis en colère mais que voulez-vous dire ? Les joueurs n'ont pas donné ce que nous attendions d'eux. On les avait quitté sur une belle prestation contre Mont-de-Marsan et aujourd'hui on ne les a pas reconnus.Il faut réagir et vite. Tout n'est pas perdu mais il est urgent de réagir. On ne pensait pas être autant dominés en mêlée. Leur charnière a très bien animé la rencontre. (au sujet d'un éventuel changement de staff) Ce n'est pas le staff qui était sur le terrain. Ce sont les joueurs. Il va falloir un électrochoc mais je ne sais pas encore lequel. Je suis abasourdi.

 

Les meilleurs

À Vannes : Vosawai, Mooeke, Payen.

À Albi : Farré, Quercy.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?