Septfonds : relever la tête

  • Septfonds : relever la tête Septfonds : relever la tête
    Septfonds : relever la tête
Publié le

Club centenaire, l’équipe du tarn-et-garonne se refait une santé sportive au dernier échelon régional. 

Le Sporting Club olympique de Septfonds est une structure qui affiche cent dix années d’existence, créée à l’époque par les patrons chapeliers de la cité qui ont initié les ouvriers à la pratique du ballon ovale. De nos jours, la tunique verte et noire continue à refléter l’âme du club. Jadis, dans le sillage de l’emblématique, Yvon Sérène, le père de l’actuel président, le club a vécu des moments captivants, accrochant au passage des boucliers régionaux et flirtant même au milieu des années 90 avec l’accession en Honneur.

Après avoir connu des moments de souffrance sportive ces dernières années, le RCS se refait une santé au sein du dernier échelon régional, celui de la Quatrième Série. À mi-parcours, le bilan de la phase aller des Tarn-et-Garonnais est dans l’ensemble assez flatteur avec six victoires au compteur pour trois revers, ce qui les positionne à une très flatteuse quatrième place. Un rang qui satisfait le premier dirigeant de la structure, Alain Serêne. « À domicile, nous avons cette faculté de faire de très bonnes prestations. J’ai en mémoire les matchs face à Naucelle et Flagnac. En revanche, à l’extérieur, on peine pour s’exprimer. Mais, j’ai confiance. Thomas Andrieu, le capitaine qui vient de Beaumont et les entraîneurs vont trouver des solutions. » Thierry Cavaillé et Jérôme Gabens, les deux mentors, sont fin prêts pour bonifier ce groupe. « Le groupe est très solidaire, animé par une envie de jouer et de progresser. Il faut aussi noter que nous sommes une équipe en construction. À l’intersaison, nous avons eu l’arrivée de jeunes éléments qui ont amené de la fraîcheur. Avec l’expérience des anciens, la greffe devrait normalement prendre », fait remarquer Thierry Cavaillé.

La troisième série en ligne de mire

Avec une telle dynamique, il n’est guère étonnant que le vent soit à l’optimisme. Ce que souligne Alain Serène : « Notre but est que les joueurs prennent du plaisir sur le terrain. Ils sont libres de leurs mouvements, à eux appartient l’initiative. Et pour cela notre objectif, c’est la qualification. Le bonus serait l’accession en Troisième Série. Notre groupe, constitué d’un noyau d’anciens et de jeunes, en a les moyens d’autant que l’ambiance est bonne. »

De quoi envisager la fin de saison avec confiance. « On aimerait terminer, ajoute Alain Sérène, dans les trois premiers de façon à avoir l’avantage de recevoir lors des barrages. Il ne faut pas oublier que le RCS, par le passé, a joué en Promotion Honneur et y a fait bonne figure. Ceci pour dire que nous sommes ambitieux et qu’on doit relever le défi afin de retrouver un rang honorable dans la hiérarchie du championnat midi-pyrénéen. » 

 

Par Didier Navarre (avec C.S)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?