Pau passe la cinquième contre le LOU

  • Pau passe la cinquième contre le LOU
    Pau passe la cinquième contre le LOU
Publié le , mis à jour

Auteur d'un premier acte de toute beauté, Pau a disposé facilement du LOU. La Section signe son cinquième succès consécutif.  

Le match : 

Deux semaines après avoir battu Toulouse à Ernest-Wallon, Pau avait une formidable de se rapprocher des six premières places avec la réception de Lyon. Dès le début du match, c'est la Section qui a monpolisé le ballon. Toutefois sur un turnover et un contre assassin, c'est le LOU qui marquait le premier essai de la partie grâce à Toby Arnold. Dans la foulée, sur le coup d'envoi, les Palois récupérés le ballon, et Votu (voir l'homme du match) décalé en bout de ligne Ratuvou qui faisait jouer sa vitesse pour filer dans l'en-but. Cela faisait 7 à 7 à la 10ème minute puis 10 à 7 pour le LOU à la 18ème. La seconde moitié de la première période était dominé outrageusement par Pau, et les hommes de Pierre Mignoni ont explosé, encaissant trois essais. C'est d'abord Dougall qui trouvait la faille après un travail monstrueux de Votu (voir l'essai du match). Puis, le pilier Hamadache, passé à Albi, y est allé de son doublé. Pau menait logiquement 28 à 10 à la pause. Le début de seconde période était lyonnais. Les Rhodaniens ont campé chez les Palois les 10 premières minutes du deuxième acte, et malgré une supériorité en leur faveur, ils n'ont jamais réussi à trouver  la faille face à une défense paloise hermétique. Pire encore, c'est Lyon qui s'est mis une nouvelle fois à la faute sur une mêlée. Double peine pour le LOU avec la pénalité transformée par Colin Slade et le carton jaune pour le pilier Gomez Kodela. Néanmoins les Lyonnais étaient récompensés de leur belle seconde période avec un essai de l'inévitable Nalaga à 10 minutes du coup de sifflet final. Les Palois trouvaient toutefois les ressources pour inscrire un nouvel essai, synonyme de bonus offensif. La partie était définitivement scellée, victoire finale 38 à 15 pour les joueurs de Simon Mannix. Avec ce cinquième succès de rang, la Section est pour la première fois barragiste de la saison. 

Le joueur du match : Watisoni Votu

Le centre a été omniprésent tout au long de la rencontre. Il est impliqué sur les trois premiers essais de son équipe. Sur le premier, c'est lui qui fait la différence et décallé Votu, pour le second il élimine quatre défenseurs pour envoyer Dougall dans l'en-but. Sur le troisième, sa charge met à la peine la défense rhodanienne et Hamadache conclut l'action. De manière générale, il a avancé sur toutes ses courses pendant 80 minutes. 

Le tournant du match : la blessure de Frédéric Michalak

La nouvelle blessure de Frédéric Michalak a sans doute déstablisé le LOU. L'ouvreur international avait pourtant bien commencé sa partie. Son décallage sur un pas avait amené l'essai de Toby Arnold. Sa sortie dès la dixième minute a coincidé avec le début des ennuis lyonnais qui ont été à la peine offensivement tout au long de la partie. 

L'essai du match : l'essai de Dougall

On aurait pu citer le deuxième d'Hamadache. Le pilier avait notamment cassé un plaquage, rafuté un adversaire avant de filier en terre promise. On retiendra celui de Sean Dougall. Alors que Pau monpolise le ballon dans le camp lyonnais, Votu se saisit de la balle. Le centre fidjien casse deux plaquages, puis réalise un cadrage-débordement avant de fixer le dernier défenseur et donner la balle à Dougall qui n'a plus qu'à applatir dans l'en-but. 

Les meilleurs: 

Hamadache, Mowen, Dougall, Tomas, Slade, Votu; Puricelli, Fearns, Gear, Arnold, Porical

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?