Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 20ème journée

  • Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 20ème journée
    Pro D2 : ce qu'il faut retenir de la 20ème journée
Publié le , mis à jour

Vannes gagne le match de la peur face à Albi, Béziers fait tomber Agen à Armandie et Biarritz intègre le Top 5. Voilà tout ce qu'il faut retenir de cette 20e journée de Pro D2.

Le match : Colomiers – Oyonnax

C’était un des matchs phare de cette 10e journée de Pro D2 et le moins que l’on puisse dire, c’est que les trente cteurs de la rencontre auront fait honneur à cette distinction, enfin presque. C’était sans compter sur le coup de sang de Jamie Cudmore sur Aurélien Béco, qui laissait ses partenaires à 14 à la 34e minute après un violent coup de poing. Forts de cette supériorité numérique, les Columérins inscrivaient alors immédiatement un essai par l’intermédiaire de leur fougueux numéro 9. À la mi-temps, Colomiers virait alors en tête (17-6). Après une causerie de mi-temps probablement musclée, les Oyomen revenaient déterminés et marquaient à la 44e minute en bout de ligne. Un essai qui aura le mérite de réveiller les troupes de Johann Authier, qui revenaient à égalité l’heure de jeu (20-20). Mais les visiteurs allaient payer leur débauche d’énergie dans la dernière ligne droite. Ils encaissaient d’abord un essai de Plazy, doublé d’une pénalité de Ramos quelques minutes plus tard, qui scellait le score pour les locaux et sortait les Oyonnaxiens du bonus défensif. Score final : (30-20), une affiche de haut de tableau qui tenait pleinement ses promesses.

 

 

L'équipe en hausse : Béziers 

Troisième victoire de rang pour les hommes de David Aucagne, et quelle victoire ! Pour sa première victoire à l'extérieur de la saison, l'ASBH n'a pas fait semblant. Ils se sont imposés à Armandie (23-25), citadelle imprenable depuis le 21 mai dernier. C'est bien l'exploit de la journée, si ce n'est celui de la saison. Après des victoires face à Narbonne (39-10) et Aurillac (29-5) au Stade de la Méditerranée, Béziers signe donc une victoire qui peut faire office de déclic. Grâce à un Thibauld  Suchier excellent au pied (7/7), les Héraultais restent 13e avec 10 points d'avance sur la zone de relégation et Albi.

 

 

L'équipe en baisse : Albi

La dernière victoire des Albigeois remonte au 9 décembre dernier face à Bourgoin. Depuis le SCA à enchainé cinq défaites et un nul, ce qui explique sûrement sa longue descente aux enfers et sa quinzième place au classement. Ce week-end, face à Vannes, Albi à perdu gros en s'inclinant 19-22 face à un concurrent direct. Les Tarnais auront mis une heure avant de se mettre dans le match. Beaucoup trop pour prétendre à une victoire. Le match face à Dax, vendredi prochain, pourrait être celui de la dernière chance.

 

 

Le fait du week-end : Biarritz dans le Top 5

Le constat est simple, le BO est la meilleure équipe sur les dix derniers matchs de Pro D2 avec huit victoires pour seulement deux défaites, sachant qu'ils n'ont plus perdu depuis cinq rencontres. Sixième lors de la dernière journée, le Biarritz Olympique intègre le Top 5 ce week-end grâce à sa victoire avec le bonus offensif face à Montauban (34-10). Les Biarrots se positionnent donc comme prétendants aux phases finales, et ce malgré le carton rouge attribué au capitaine David Roumieu dès la 2e minute. Il en fallait plus pour perturber le BO, auteur de trois essais en dix minutes, et finissant la rencontre par une réalisaion tdu jeune Alex Arrate (80e). Des résultats à confirmer, pour ne pas être déçu à la fin de la saison.

 

Le chiffre : 21

Comme le nombre de cartons distribués ce week-end par les arbitres de Pro D2. Parmi ces 21 exclusions, 18 ont été temporaires et 3 définitives. Ce triste record de 3 cartons rouges en une journée de Pro D2 avait déjà été atteint lors de la 4e journée, 2 pour le compte du SU Agen et un pour le Biarritz Olympique. Cette fois-ci, deux ont été distribué lors de Biarritz-Montauban, pour Roumieu et Philippart, et un à Jamie Cudmore pour un coup de poing sur Aurélien Béco lors de Colomiers-Oyonnax. En revanche, le record de cartons distribués en une journée revient à la 6e journée avec 25 cartons dont un rouge.

 

Le XV du week-end : 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?