- 18 ans féminines Ile-de-France : La réussite permanente

  • - 18 ans féminines Ile-de-France : La réussite permanente
    - 18 ans féminines Ile-de-France : La réussite permanente
Publié le / Mis à jour le

 Les moins de 18 ans Franciliennes se sont qualifiées pour la finale de la compétition intercomités.

L’équipe régionale des moins de 18 ans du comité d’Ile-de-France s’est qualifiée pour la finale du championnat inter-comités. Les Franciliennes se sont imposées en demi-finale contre le Sud-Est (26-21). Elles joueront la finale le 5 mars contre Midi-Pyrénées sur terrain neutre. Cette qualification fait une nouvelle réussite dans cette catégorie d’âge. Les Franciliennes avaient remporté la première édition de la compétition, il y a deux ans contre Atlantique Sud. Elles s‘étaient inclinées en demi-finale la saison dernière, toujours contre Atlantique Sud. Leur deuxième participation à la finale met en exergue le gros travail réalisé par l’Ile-de-France pour organiser leur progression.

Des moyens importants

Si cette équipe a bénéficié de la stabilité de son groupe - une dizaine de joueuses avaient déjà participé à la dernière campagne, et plus de la moitié des sélectionnées sont pensionnaires du Centre régional de formation de Brétigny - son homogénéité a aussi été rendue possible par les outils mis à sa disposition. Le staff du manager Francis Jouberton a élargi à quelques intervenants. L’ancien ouvreur Benoït Bonetti a été intégré pour travailler avec les trois-quarts, associé à Vincent Lenouvel pour les avants. Les Franciliennes ont été suivies par Julien Heintz, la kiné de l’équipe de France à VII. Elles ont aussi pu bénéficier chacune de leurs statistiques personnelles et des images de leur match, filmé par l’analyste vidéo Hugo Monteremal, qui s’occupe au quotidien des espoirs du Racing 92. « L’idée était de leur donner des moyens dont elles ne disposent pas en club, pour leur faire prendre conscience qu’elles évoluaient dans une sélection, et qu’il leur fallait passer un cap, explique Jouberton. Mais l’équipe de cette année a aussi pleinement profité de l’augmentation du nombre de formations à XV sur le comité. Les clubs ont fait du bon boulot. Nous allons tous dans le même sens, sur une voie intéressante. » Jusqu’à l’année dernière, seul le club de Marcoussis alignait une équipe à XV dans la catégorie. Bobigny et le comité départemental du Val d’Oise se sont lancés à leur tour. Sur cette tranche d’âge, l’Ile-de-France commence à poser sa griffe. Jusqu’à obtenir un deuxième bouclier ?

 

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir