Le staff maintenu mais absent, Vincent Clément au chevet du SCA

  • Le staff maintenu mais absent, Vincent Clément au chevet du SCA
    Le staff maintenu mais absent, Vincent Clément au chevet du SCA
Publié le , mis à jour

La semaine est décidément très agitée du côté d'Albi. Les entraîneurs sont maintenus à la tête du SCA sans pour autant entraîner. En attendant, c'est Vincent Clément qui revient pour prendre en charge les séances.

Le SCA vit une semaine très tourmentée en interne donnant lieu à une situation ubuesque. Après la défaite à domicile concédée face à Vannes vendredi dernier, il était acquis que Serge Milhas et son staff était en danger. À chaud au sortir du match, le président Castanet évoquait la possibilité de créer un électrochoc. Lundi matin, les joueurs semblaient aussi se désolidariser de Serge Milhas, en entamant leur semaine de travail en autogestion, sous la direction de Julien Raynaud, Malik Djebablah et Mathieu Peluchon. Ils avaient fait savoir à leur direction qu'ils ne désiraient plus être dirigés par Serge Milhas. À ce stade, il était clair que le staff allait être débarqué.

Sauf qu'après un week-end de réflexion, et après avoir longuement pesé le pour et le contre, le conseil d'administration du SCA, réunis lundi soir, a décidé de ne pas trancher dans le vif et de ne pas suivre les choix des joueurs. Le montant des indemnités de licenciement, considérables (plusieurs centaines de millier d'euros) pourraient être à l'origine de la volte-face du conseil d'administration.

Le staff présent sans entraîner

Dans les faits, Serge Milhas est toujours le manager du club jaune et noir, à ceci près qu'il va désormais prendre du recul avec le pré, laissant les rênes de la conduite des entraînements à ses deux colistiers, Jean-Christophe Bacca et Philippe Bérot.

Seul problème, la nouvelle est très mal passée auprès des joueurs et ces derniers ont donc décidé de poursuivre l'autogestion entamée hier. Présents lundi matin derrière les mains courantes pour assister aux entraînements de l'équipe sans se mettre hors la loi vis-à-vis de leur employer, Jean-Christophe Bacca, Philippe Bérot et Serge Milhas ont depuis obtenu une dérogation de la part du club pour être exemptés d'entraînement. Mardi après-midi, les trois hommes avaient déserté le Stadium. Conscient de cette situation rocambolesque, les joueurs ont fait appel de leur côté à Vincent Clément, ancien illustre joueur du club, capitaine emblématique de l'ère Béchu pour fédérer le groupe et « manager » les troupes. L'ancien cadre du SCA sera sur le banc du lors de la réception de Dax, aux côté de Philippe Bérot. Une réunion aura lieu ce soir à 19 heures entre Vincent Clément et les joueurs afin de fixer le cadre de cette collaboration. Cette situation provisoire n'est pas censée s'étendre au-delà du match de vendredi soir. Mais comme les événements récents le prouvent, tout est possible à Albi.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?