Super Rugby : présentation de la Western Force

  • Super Rugby : présentation de la Western Force
    Super Rugby : présentation de la Western Force
Publié le , mis à jour

Le Super Rugby débute le jeudi 23 février. D'ici là, Midi Olympique vous propose chaque jour de découvrir les équipes qui participeront à ce championnat, dans l'ordre inverse du classement de l'an dernier. Place à la Western Force.

L’EFFECTIF

Coach : David Wessels

Arrières : Dane Haylett-Petty, Robbie Coleman

Centres : Alex Newsome, Bill Meakes, luke Morahan

Ailiers : Chance Peni, Curtis Rona, Marcel Brache, Semisi Masirewa

Demis d’ouverture : Jono Lance, Luke Burton, Peter Grant

Demis de mêlée : Ian Prior, Michael Ruru, Ryan Louwrens

Troisièmes ligne : Angus Cottrell, Ben McCalman, Brynard Stander, Isi Naisarani, Kane Koteka, Matt Hodgson, Richard Hardwick, Ross Haylett-Petty

Deuxièmes ligne : Adam Coleman, Ben Matwijow, Matt Philip, Richard Arnold

Talonneurs : Anaru Rangi, Harry Scoble, Heath Tessmann, Tatafu Polota-Nau

Piliers : Ben Daley, François Van Wyk, Jermaine Ainsley, Pek Cowan, Shameckler Vui, Tetera Faulkner

ENJEUX ET AMBITIONS

Seizièmes à l’issue de la saison 2016 de Super Rugby, la Western Force espère bien faire mieux lors de cette édition 2017. Pourtant, les hommes de Michael Foley (entraîneur l’an passé), avaient bien débuté en allant s’imposer sur la pelouse des Reds (6-22). Malheureusement, la province, basée à Perth, en Australie Occidentale n’a glané qu’un autre succès lors de cette saison de Super Rugby, c’était chez les nouveaux arrivants, les Sunwolves (22-40). Par ailleurs, les Australiens sont parvenus à décrocher 4 bonus défensifs et 1 bonus offensif, leur permettant de terminer devant les Southern Kings au classement général. Lors de cette première journée de Super 18, la Western Force se déplacera sur le terrain des Waratahs. Lors de leur dernier face à face, les compatriotes de Michael Hooper s’étaient facilement imposés 49-13 à domicile. Cependant, sur les 6 derniers face à face, les deux équipes se partagent les statistiques puisqu’elles ont glané 3 victoires chacune. Avec David Wessels en nouvel entraîneur principal, cette province, qui n’a encore jamais vraiment fait parler d’elle, espère bien passer un cap cette saison. Une volonté qui fait très largement echo à un recrutement plus dense que les saisons précédentes, notamment avec l'arrivée de l'experimenté talonneur en provenance des Waratahs : Tatafu Polota-Nau (31 ans, 68 séléctions avec les Wallabies).

LE JOUEUR À SUIVRE : DANE HAYLETT-PETTY

Il est le monsieur plus de cette province australienne. Autrefois barré par la concurrence de James O’connor et Cameron Shepherd, le solide trois quart polyvalent s’était exilé du côté de Biarritz où il y a passé 3 saisons. Revenu à la Western Force depuis 2013, Haylett-Petty à montré qu’il avait bien sa place dans cet effectif, au point de taper dans l’œil du sélectionneur australien Mickaël Cheika pour aujourd’hui totaliser 14 sélections avec les Wallabies et 20 points inscrits. L’an passé, sous les commandes de Michael Foley, l’arrière et ailier international avait inscrit 4 essais en 15 rencontres pour autant de titularisations. À 27 ans, le natif de Durban espère bien prendre encore du grade dans ce groupe et accessoirement faire passer un cap à sa franchise.

LE STADE : PERTH OVAL

Aussi appelé nib Stadium, ce stade est un des plus anciens d’Australie. Il a été inauguré en 1904 à Perth en Australie et a subi des rénovations en 2004. Sa capacité est de 25 000 places pour les concerts de musique et de 20 500 places pour les rencontres sportives. La province de la Western Force y joue seulement depuis 2010. Avant, l’équipe disputait ses rencontres au Subiaco Oval, qui est un stade de football australien très peu adapté au rugby à XV, ce pourquoi la province australienne a délocalisé ses rencontres à Perth.

Par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?