Un nouveau statut

  • Un nouveau statut
    Un nouveau statut
Publié le , mis à jour

5ème du classement, le BO, conscient de son nouveau statut se déplace à Narbonne et espère garder son invincibilité en 2017.

La victoire du BO jeudi dernier face à Montauban couplée au revers du Stade Montois contre Carcassonne a permis aux Basques de se hisser dans la zone des potentiels qualifiables pour les phases finales. Quelque chose qui n’était pas arrivé depuis la première journée, et une victoire contre Narbonne. Comme on se retrouve. Grâce à cette dynamique assez impressionnante de huit succès en neuf rencontres, l’exposition des Biarrots a changé et les joueurs en sont conscients. « À l’heure actuelle, si on considère que le statut c’est notre place dans le championnat, oui, forcément, il a changé. Je pense qu’il s’acquiert sur la longévité et ce qu’on fait depuis deux ans et demi ne nous permet pas d’être considéré comme un grand favori » affirme Bertrand Guiry qui admet tout de même « on est sur une bonne série et à 10 journées de la fin, on est 5ème, donc forcément on fait partie des 8-9 équipes qui peuvent se donner le droit d’y croire. » Y croire, pour s’offrir des phases finales, que les joueurs du duo Darricarrère-Garcia ont vu s’éloigner après un début de saison raté, mais qui sont à nouveau envisageables. « Je pense que le fait d’avoir des rêves est ce qui nous permet d’avancer, d’avoir une dynamique positive. Maintenant, il faut trouver l’équilibre entre le fait d’avoir ces rêves et ce qu’on vaut. Aujourd’hui, je pense qu’on est à notre place donc il va falloir se battre jusqu’à la fin de la saison ! » annonce le troisième ligne de Biarritz.

L’humilité, le maître mot

Quelles sont donc les clés de la réussite des rouge et blanc ? Le « match après match » ou l’humilité ? Surement un peu des deux. Construit dans des moments difficiles, le groupe est maintenant le point fort de cette équipe. « La star, c’est l’équipe » ne cesse de rappeler David Roumieu qui sera suspendu contre Narbonne. Ce groupe où l’humilité est naturelle d’après Guiry reste donc la tête sur les épaules. Et les deux années compliquées que traine le BO y contribuent. Néanmoins, après avoir fait le dos rond, Biarritz s’est donné les moyens d’y croire, et ça passe par un bon résultat ce vendredi au Parc des Sports et de l'Amitié.

 

Le XV de Biarritz : Hamdaoui ; Vaka, Delaï, Arrate, X.Lucu ; Le Bourhis (o), Lucu (m) ; Soqeta, Roumat, Guiry (cap) ; Singer, Nabou ; Van Staden, Chambord, Synaeghel.

Remplaçants : Levi, Lourdelet, Hewitt, Manu, Magnaval, Giresse, Caire, Assi.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?