Périgueux : en route vers la fédérale 2

  • Périgueux : en route vers la fédérale 2
    Périgueux : en route vers la fédérale 2
Publié le , mis à jour

Incroyable parcours que celui des Périgourdins qui écrasent la poule 16. Toujours invaincus, ils sont la meilleure équipe de nationale ! 

Même les conditions météorologiques exécrables ne les dérangent pas. Dimanche dernier, sous la colère du ciel, Périgueux a signé à Belvès la treizième victoire de sa saison, lui permettant de prendre… 21 points d’avance sur son premier poursuivant, Sainte-Foy-la-Grande. Le bilan des Périgourdins alors que se profile le sprint final est tout simplement parfait avec treize victoires en treize rencontres, dix points de bonus offensif à la clé. Hallucinant.

Il faut dire que les Périgourdins ont eu des malheurs lors de l’intersaison. La Fédération décidant au dernier moment de faire évoluer le club dordognot en Fédérale 3 pour raisons financières malgré un plan d’épurement parfaitement respecté. Malheurs sans lesquels ils évolueraient en Fédérale 2, division pour laquelle ils avaient bâti leur effectif. Ceci pouvant expliquer l’écart de niveau entre les hommes de Claudette Moreau et le reste de la poule. Il n’empêche, les Dordognots tiennent le cap et ne se relâchent pas.

Financièrement sauvé

Côté finance, le plan d’épurement avance et les Périgourdins sont plus que jamais dans les clous pour un redressement. « Nous avons « redoublé » la Fédérale 3, glisse la présidente dans un sourire. Nous allons bientôt présenter notre bilan de redressement, nous touchons au but et nous savons désormais que le club sera sauvé. » Leur parcours impeccable contribue à ce redressement, en amenant de plus en plus de monde au stade et en fidélisant des partenaires, nouveaux ou anciens, qui n’hésitent plus à venir soutenir le club à nouveau symbole de fierté locale.

Sur le plan sportif, la dynamique présidente Claudette Moreau espère une montée rapide en Fédérale 2, pour, à terme, arriver en Fédérale 1, niveau qu’elle estime « être celui du club ».

Au vu de ses résultats, le club périgourdin pourrait sans doute viser plus haut dès cette saison. Le titre ? Claudette Moreau n’y pense pas. « Personnellement, je suis focalisée sur la montée. C’est l’objectif que je fixe au joueur. Ce serait une superbe récompense pour cette saison que nous maîtrisons très bien. Quand la montée sera acquise, l’aventure leur appartiendra. Ils iront se chercher la fin de saison qu’ils souhaitent ! Ils le méritent car ils ont suivi le projet même en Fédérale 3, ils nous ont fait confiance. » Fort de sa belle école de rugby labellisée, de ses bénévoles et de sa jeunesse (« le salut du club », selon Claudette Moreau), Périgueux tient le bon bout pour retrouver les sommets. 

 

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?