Toulon, toujours vivant

  • Toulon, toujours vivant
    Toulon, toujours vivant
Publié le , mis à jour

Sous pression à la suite des bons résultats des autres candidats au Top 6 (notamment de la Section paloise et du Racing 92) le RCT ne pouvait pas se permettre de galvauder cette réception du Lou. Pourtant, longtemps malmenés, les Toulonnais devront attendre la deuxième période pour prendre le large au score et finalement s'imposer (31-17).

Résumé de la rencontre

Au coup d'envoi, et à la suite du succès de la Section paloise, le RCT n'était plus membre du Top 6, une première depuis l'arrivée de Mike Ford. Dos au mur, les Toulonnais n'avaient donc d'autre choix que de réagir face au Lou. Pourtant, pris à la gorge d'entrée de jeu par de vaillants Rhodaniens, les Varois encaisseront un premier essai de Paul Bonnefond (20e). D'un coup de reins, le centre lyonnais se défaisait de Mathieu Bastareaud et Ma'a Nonu. Les Toulonnais répondront dans la foulée (21e, essai de pénalité) et prendront l'avantage sur une interception de Josua Tuisova (25e), avant de voir revenir les joueurs de Pierre Mignoni, par un essai au ras de Ti'i Paulo (29e, 17-17). Mais revenus avec de meilleures intentions, les Toulonnais prendront finalement le large en seconde période. C'est d'abord Juanne Smith qui profitera d'une belle passe au contact de Matt Giteau pour aller à dame (49e), avant que Bryan Habana ne mette définitivement le RCT à l'abri à cinq minutes du terme de la rencontre. Bien embêtés par des Lyonnais diminués (douze absents), les joueurs de Mike Ford retrouvent finalement un peu de couleurs, même s'ils laissent échapper un point de bonus qui pourrait s'avérer précieux en fin de saison. Au coup de sifflet final le DJ du stade Mayol lançait "Toujours vivant, toujours debout" de Renaud, un message envoyé au reste du Top14 ? Réponse dans les semaines à venir.

 

Le chiffre : 1 (première titularisation et premier essai de Paul Bonnefond)

Pour sa première titularisation de la saison, Paul Bonnefond a réalisé une prestation de haut-vol. Imperméable en défense, le centre lyonnais s'est montré précieux dans le jeu courant, a bien combiné avec Thibaut Regard et s'est même offert le luxe d'inscrire le premier essai de la rencontre. A la suite d'une pénaltouche ambitieuse des Lyonnais (alors que le score était de 3-3 à la 20e et que les Lyonnais étaient à vingt-deux mètres des perches), le centre rhodanien prenait le meilleur sur Ma'a Nonu et Mathieu Bastareaud et s'en allait dans l'en-but varois. Précis, Paul Bonnefond a donné du fil à retordre à des Toulonnais en difficulté ce samedi soir.

 

Le tournant de la rencontre : l'essai de Juanne Smith (49e)

Malmenés et pris dans le combat tout au long de la première période, les Toulonnais devront attendre la 49e minute pour s'échapper au score. Après un bon travail de Matt Giteau, Juanne Smith éliminait Julien Puricelli puis évitait les retours de Mike Harris et Simon Njewel pour aller à dame. Dos-à-dos jusqu'à cet essai, les Lyonnais ne referont jamais leur retard sur le RCT et s'inclineront finalement (31-17).

 

Les meilleurs :

À Toulon : Orioli, Giteau, Mitchell, Tuisova, Smith ;

À Lyon : Njewel, Lambey, Bonnefond, Fearns.

 

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?