Pro D2: ce qu'il faut retenir de la 21ème journée

  • Pro D2: ce qu'il faut retenir de la 21ème journée
    Pro D2: ce qu'il faut retenir de la 21ème journée
Publié le , mis à jour

Mont-de-Marsan vient à bout de Colomiers, l'Usap continue de rêver et Vannes surprend Oyonnax. Voici ce qu'il faut retenir de la 21eme journée de Pro D2.

Le match du week-end : Mont de Marsan – Colomiers

Fort de trois victoires d'affilée, Colomiers se déplaçait à Mont-de-Marsan, qui n'a perdu qu'une seule fois à Guy Boniface. Dans un match serré de bout en bout, ce sont les buteurs qui ont fait la différence. Et à ce petit jeu, c'est Danré Gerber, le trois-quarts du Stade montois qui s'est montré le plus en réussite et permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires sur un score de 15-9. Le Sud-Africain a réalisé un 100 % et fut l'un des artisans de la victoire des Montois. Le premier essai du match intervient à la 72e minute et est l'oeuvre de Salawa. Les Columérins sont privés du bonus défensif et descendent à la troisième place, tandis que Mont-de-Marsan reste en course pour la qualification aux phases finales.

 

En Hausse: Perpignan

 L'Usap était attendue ce dimanche contre Agen, et elle a répondu présente. Les hommes de Christian Lanta ont sauté à la gorge du SUA, défait la semaine dernière sur sa pelouse de Béziers. A la 23ème minute, ils menaient 17 à 3. Un écart que les coéquipiers d'Antoine Erbani n'ont jamais réussi à combler. Pourtant à la pause, le score était de 20 à 13 pour les Catalans, loin de refléter leur domination sur le match. Dans le deuxième acte, les joueurs de Mathieu Blin ont de nouveau subi la loi des Perpignanais et se sont finalement inclinés 37 à 20. L'essai de Tisley en fin de match a toutefois privé l'Usap de bonus offensif. Un bonus dont elle aurait bien eu besoin dans son rêve d'accrocher le Top 5. Mais l'essentiel est ailleurs pour Perpignan, ce succès lui permet de continuer d'y croire, et c'est bien là le principal.  

 

En baisse: Aurillac

La victoire compliquée face à Soyaux-Angoulême n'aura été qu'un feu de paille. Aurillac s'est de nouveau incliné ce week-end. Cette fois, c'est à Montauban que les Cantaliens ont été totalement absents (28 à 8) selon notre envoyé spécial Tom Monaci. Menés 16 à 3 à la pause, les hommes du duo Davidson-Peuchlestrade ont été incapables de réagir en deuxième période, encaissant deux nouveaux essais. L'accession aux phases finales commence à sentir le roussi pour le Stade aurillacois. Les coéquipiers de Maxime Petitjean ont été battus à quatre reprises sur leurs cinq derniers matchs.  

 

Le chiffre : 87

Ce vendredi, le RC Vannes à marqué l’essai le plus tardif de la saison face à Oyonnax, à la 87e minute. Alors que les Oyonnaxiens avaient pris le score en marquant un essai à la 71e, les Vannetais ne lâchaient rien et tentaient jusqu’au bout de marquer un essai pour le gain de ce match. Après une séquence interminable de mêlées à 5m de l’en-but rouge et noir, les Bretons écartaient sur les extérieurs pour trouver Anthony Bouthier qui terminait cette action, longue de 7 minutes et synonyme de victoire. Grâce à cette opération, les promus confirment leur bon résultat de la semaine précédente en s’offrant le scalp du leader et font encore un pas dans la course au maintien.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?