France - Irlande: les trois duels à suivre

  • France - Irlande: les trois duels à suivre
    France - Irlande: les trois duels à suivre
Publié le , mis à jour

Pour continuer d'espérer dans ce Tournoi, la France devra en réaliser une bonne partie. Que ce soit en mêlée, à l'aile ou au centre, les uns contre uns seront rudes. Pour ce match, nous avons ciblé trois duels qui pourraient déterminer l'issue de la rencontre. 

Rabah Slimani (27 ans, pilier, 33 sélections) vs Jack McGrath (27 ans, pilier, 38 sélections)

Véritable opposition de style entre ces deux piliers. L'Irlandais Jack McGrath va vivre sa 11ème titularisation face à la France. À 27 ans, il est devenu l'une des pièces fortes de la sélection du XV du Trèfle. Le joueur du Leinster a été aligné d'entrée face à l'Ecosse et a prouvé toutes ses qualités défensives (neuf plaquages). Joe Schmidt ne l'avait pas ensuite titularisé pour le déplacement en Italie. Pour Rabah Slimani, la concurrence est plus rude à son poste. Joueur efficace balle en main, il débutera face à L'Irlande. S'il a été deux fois remplaçant face à l'Angleterre et l'Écosse, le pilier du Stade Français a gagné la confiance de Guy Novès grâce à son essai inscrit à Twickenham. 

Avantage Irlande

 

Yoann Huget (29ans, ailier, 44 sélections) vs Simon Zebo (26 ans, ailier, 30 sélections)

Première titularisation dans le Tournoi pour le Toulousain Yoann Huget après être entrer en jeu lors des deux premières rencontres (37 minutes au total). De son côté, Simon Zebo a eu le temps de se mettre en jambes face à l'Écosse et à l'Italie. Au total 126 mètres parcourus, 7 défenseurs battus et 3 franchissements pour l'ailier du XV du Trèfle, mais aucun essai pour lui. Alors qu'il était en balance pour le poste d'arrière, pour combler le possible forfait de Rob Kearnay, Zebo occupera finalement l'aile de l'attaque irlandaise pour amener sa folie et sons sens de l'évitement. Avec un temps de 11 secondes aux 100 mètres, nul doute qu'il sera l'homme à surveiller de l'arrière garde irlandaise, même s'il n'a marqué qu'un seul essai en douze rencontres de Tournoi. Yoann Huget, aura lui à cœur de prouver à Guy Novès qu'il mérite une place de titulaire dans ce XV de France, depuis son retour de blessure et son essai face aux Samoa en novembre dernier. Ce duel sera sûrement l'une des clés du match, qui pourrait permettre aux Bleus de connaître leur deuxième victoire dans le Tournoi. Avant ça il faudra passer l’obstacle Irlande et et Simon Zebo.

Avantage : France

 

Gaël Fickou (22 ans, centre, 26 sélections) vs Garry Ringrose (22 ans, centre, 5 sélections)

L'espoir toulousain aura un beau duel à disputer au centre face à la pépite irlandaise Garry Ringrose. Face à l'Angleterre, Gaël Fickou avait été très en retrait. Avec 8 ballons portés, il n'avait avancé que de 21 mètres, et en défense ils s'étaient montrés très friables avec trois plaquages dont deux manqués. L'international français s'est montré beaucoup plus à son aise face aux Écossais, il y a deux semaines. Les courses du Toulousain, 22 ans, se sont montrés bien plus tranchantes. Il a d'ailleurs été l'un des Français qui a le plus avancé ballon en main. Il était récompensé par un essai. Pour Garry Ringrose, l'adaptation au Tournoi aura duré 80 minutes. D'abord un match décevant face à l'Écosse, où le Leinstermen s'est plus illustré défensivement qu'offensivement, puis une rencontre éclatante face à l'Italie. A Rome, le centre a été le principal atout offensif de son équipe. Avec 78 mètres gagnés, il est le titulaire du XV du Trèfle qui a le plus avancé au Stadio Olimpico. Comme Fickou, il inscrivait son premier essai dans le Tournoi 2017. Une performance saluée par Brian O'Driscoll himself.  

Avantage : France 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?