Pro D2: Colomiers en patron

  • Pro D2: Colomiers en patron
    Pro D2: Colomiers en patron
Publié le , mis à jour

Au terme d’une première mi-temps terne en se confrontant à une bonne équipe d’Albi, les Columérins se rattrapent en seconde période en marquant trois essais, empochant ainsi le bonus offensif. Colomiers passe provisoirement leader de ProD2, tandis qu’Albi n’a pas démérité, avec un début de seconde période de folie.

Le résumé

En ce début de match très serré entre les deux équipes, ce sont les buteurs qui s’illustrent, d’abord par Thomas Ramos qui permet aux Columérins de mener 3-0. Mais Daniel Kirkpatrick répond au buteur Haut-Garonnais en réussissant les trois premières pénalités qu’il a au bout du pied (3-9). Les Columérins tiennent le ballon mais ne parviennent pas à concrétiser leurs occasions en se heurtant à une bonne défense albigeoise. Ce sont justement les Tarnais qui donnent des frissons aux supporters de Michel Bendichou, en échouant à 5 mètres de la ligne, après une belle action entre Daniel Kirkpatrick et Lucas Blanc. Il n’en fallait pas plus pour réveiller Colomiers, timide en début de match, mais qui réussit à marquer deux essais coup sur coup avant de rentrer aux vestiaires. Le premier est un essai de pénalité, qui fait suite à deux mêlées dominés de la part des homme de Bernard Goutta, mettant les Albigeois au supplice, réduits à 14 après le carton jaune de Lucas Blanc (10-9). Juste avant la sirène, c’est Florian Nicot qui file entre les perches, après un ballon perdu en touche perdu par les Albigeois et un bon travail de Grégoire Maurino (17-9). Colomiers rentre aux vestiaires avec l’avantage au score mais peut s’estimer au vue de la bonne partie d’Albi, notamment en début de période, mais le carton jaune de Lucas Blanc a tout changé.

Des Albigeois remontés en seconde période, qui marquent d’entrée suite à un essai de Nasoni Naqiri – le meilleur marqueur d’Albi- inscrivant son huitième essai de la saison grâce à un coup de pied par-dessus de Théo Entraygues qui trompe la défense de Colomiers et qui se fait prendre dans son dos, la vitesse du centre fidjien fait ensuite la différence (17-16). Revigorés, les coéquipiers de Fred Quercy se sentent pousser des ailes en terre haut-garonnaise, et cette fois c’est Benoît Sicard qui va en dame, après un coup de pied rasant de l’arrière Mathieu Peluchon (17-21). Mais les Columérins poussés par Michel Bendichou, inscrivent deux essais par Faamatuainu en force, et par Martin Puech qui récompensent une domination des locaux après un début de seconde période dominée par Albi (31-21). En fin de match, les Albigeois ont souffert, notamment en mêlée face à un pack Columérins puissant, faisant la différence grâce à son banc de touche. Et c’est en toute logique que Cédric Coll marque le dernier essai du match à la sirène qui amène le bonus offensif pour Bernard Goutta et ses hommes (36-21).

Le fait du match

Le carton jaune de Lucas Blanc à la 30e minute. Alors que les Tarnais sont bien en place et propose du jeu, la sanction envers l’ailier d’Albi intervient sur une faute intentionnelle de sa part alors que Maxime Lafage partait à l’essai. Sur les mêlées qui suivent, les Columérins dominent et l’arbitre accorde un essai de pénalité. Six minutes plus tard, c’est le centre Haut-Garonnais, Florian Nicot, qui ira aplatir dans l’en-but d’Albi. Cruel pour des Albigeois qui ne méritaient pas cela, au vu de leur première période.

Le joueur : Maxime Lafage

Véritable maître à jouer de l’attaque columérine, le demi d’ouverture s’est fait remarquer en début de match par ses prises d’initiatives, permettant à son équipe de sortir la tête de l’eau, alors que les Albigeois se faisaient dangereux. A la 30e minute, c’est lui qui mène la révolte en s’approchant de la ligne des 5 mètres adverses. Sur l’action, son adversaire Lucas Blanc écope d’un carton jaune, qui permettra aux Columérins d’inscrire un essai de pénalité sur l’action qui suit. Il a pris la suite de Thomas Ramos sur le jeu au pied, quand celui-ci est sorti.

Les meilleurs

Colomiers : Ramos, Nicot, Costa Repetto, Beco, Lafage, Coll

Albi : Tavalea, Kirkpatrick, Peluchon, Blanc

 

Par Remi Salvayre

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?