Guilhem Guirado, capitaine du XV de France « On s’apprête à jouer une finale »

  • Guilhem Guirado, capitaine du XV de France  « On s’apprête à jouer une finale »
    Guilhem Guirado, capitaine du XV de France « On s’apprête à jouer une finale »
Publié le

Visiblement très remonté, le capitaine du XV de France n’y a pas été par quatre chemins pour définir l’importance de cet Irlande / France…

Qu’ont changé pour vous les plages de récupération accordées par la nouvelle convention LNR/FFR ?

Pour la préparation, tout ça est optimal. Après la victoire contre l’Ecosse (22-16), nous avons ainsi pu compter sur trois jours de repos complet en famille. C’est un vrai renouveau. Nous l’avons d’ailleurs constaté lorsque nos coéquipiers ayant été utilisés en championnat (Jean-Marc Doussain, Brice Dulin, Henry Chavancy...) nous ont rejoint à Nice pour démarrer leur semaine d’entraînement. Ils n’ont pu être à fond qu’à partir du mercredi…

Qu’avez-vous travaillé sur la Cote d’Azur ?

Physiquement, on a bossé dur. À Nice, nous nous sommes mis dans le rouge, une zone de rupture à laquelle seuls les matchs nous avaient jusqu’ici habitués.

La victoire irlandaise acquise face aux All Blacks à Chicago à l’automne dernier (40 à 29) a-t-elle changé la perception que vous aviez de cette équipe ?

Non. Les Irlandais avaient prouvé avant ce match aux Etats-Unis qu’ils étaient tout à fait capables de battre n’importe quelle équipe du circuit international. Je parle en connaissance de cause puisque les Irlandais nous avaient fait très mal à Cardiff lors de la dernière coupe du Monde, lors du dernier match de poule (24-9).

Ce déplacement en Irlande est-il le match le plus important de la compétition ?

Le troisième match du Tournoi des 6 Nations est toujours en marge des autres. L’an passé, tout avait d’ailleurs basculé pour nous au pays de Galles (19-10), lors de cette troisième rencontre. Là-bas, nous avions trébuché avant de perdre le fil de la compétition… Inutile de vous dire qu’à Dublin, on s’apprête donc à jouer une finale !

Le sélectionneur Guy Novès a été particulièrement élogieux à votre égard cette semaine, assurant que tant qu’il serait à la tête du XV de France, vous en seriez le capitaine...

Je n’ai pas de commentaire à faire à ce sujet et préfère me concentrer sur ce match. Les commentaires, je vous les laisse…

On dit volontiers que les rucks sont le gros point fort irlandais. Qu’en pensez-vous ?

Je suis assez d’accord. Les Irlandais dominent tout le monde sur cette phase de jeu. Cette semaine, nous nous sommes donc appliqués à bien plaquer, à leur faire mal afin qu’ils ne gagnent pas cette ligne d’avantage.

Propos reccueillis à Dublin par Marc Duzan

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?