Dax, la juste réponse

  • Dax, la juste réponse
    Dax, la juste réponse
Publié le

Ebranlés après leur déroute à Albi, les Dacquois ont fait preuve de résilience pour venir à bout des Charentais 27-22.

Le match 

Pour ce match de tous les dangers, que les Dacquois abordaient avec un genou à terre, la confrontation avec Angoulême pouvait donner des frissons. On assiste à une entame plutôt équilibrée. Les Charentais tiennent le ballon au cours des premières minutes et poussent les Dacquois à la faute. La pénalité n’est pas convertie par l’ouvreur Poet (4’). Par la suite les Dacquois mettent la main sur le ballon et enchaînent avec le centre Naqalevu pour une action qui échoue à quelques mètres de la ligne adverse (6’). Les avants d’Angoulême se montrent efficaces sur les groupés pénétrants et les Dacquois profitent de tous leurs ballons pour mettre du rythme. La mêlée dacquoise commence à prendre l’ascendant sur leur vis-à-vis. Une très belle attaque des rouges et blancs met leur adversaire à la faute. La pénalité de Mieres ouvre le score (3-0, 21’). Le match est joué avec de bonnes intentions de part et d’autres. L’ouvreur Poet ramène les Charentais à hauteur à la 33’ (3-3). Dans ce jeu de désordre, les Landais prennent le dessus. A l’issue de belle action dans la défense, Firmin percute et donne un ballon à son ailier Dechavanne qui marque suite à un cavalier seul. Transformé par Bau, cet essai débloque les Landais (10-3, 35’). Les joueurs de Julien Laïrle ne lâchent pas l’affaire et vont, jusqu’à la mi-temps, occuper le camp dacquois sans succès. (10-3 à la pause). On s’attend à un retour incisif des visiteurs, mais l’entame sera dacquoise. À la 42’, dans une action d’envergure faite de ruck furtifs et de passes au contact, l’ailier landais Dechavanne va marquer son deuxième essai, sur une prise d’intervalle autoritaire. Bau tranforme et voilà les Dacquois à distance de leur adversaires (17-3). La mauvaise entame des Angoumoisins se confirme par le carton jaune de leur capitaine, Sutiashvili, à la suite d’un placage haut sur Bau. La pénalité est convertie par le même Bau et Dax prend un peu plus d’aise (20-3, 47’). Les difficultés en mêlée conduisent le staff à remplacer toute la première ligne (48’). Les Dacquois, plutôt en jambe provoquent une faute dans les 40 adverses. Avec ambition, ils choisissent une pénaltouche. Choix concluant, car le flanker Anthony Coletta va lui aussi toucher la terre promise. Bau transforme et contre toute attente, l’US Dax tient un impensable bonus offensif … Mais cette équipe du SA XV a l’art de bien finir ses matchs. Revigorés en mêlée depuis les changements, ils mettent un peu plus la main sur le ballon. L’ailier Mau marque un essai et ramène Angoulême, grâce à la transformation de Poet, à 27-10 à la 61’. Les Dacquois résistent aux assauts des visiteurs. Le demi de mêlée dacquois, Arnaud Pic, entré en jeu à la 70’, va écoper d’un jaune à la 71’ ! En infériorité numérique jusqu’à la sirène, les Landais vont encaisser deux nouveaux essais (73’ et 82’). Jusqu’aux arrêts de jeu, les Charantais vont faire trembler les rouges et blancs. Mais la victoire ne pouvait pas échapper à ces Dacquois métamorphosés et un peu plus à l’aise à l’issue de ce match.

 

Le tournant du match : Le coaching de la première ligne du SA XV

En difficulté jusque-là, le coaching de l’ensemble de la première ligne va permettre aux visiteurs de remettre la main sur le ballon et revenir dangereusement sur les Dacquois (19 pt en 20’).

 

Le plus bel essai : Le premier essai de Julien Dechavanne (35’)

Dans une chevauchée solitaire il débloque les esprits landais et donne confiance à toute son équipe.

 

Le joueur :

Jusqu’à sa sortie sur blessure (48’), l’ailier dacquois Julien Dechavanne a été intenable et terriblement efficace (2 essais).

 

Les meilleurs : à Dax : Dechavanne, Devade, Koliavu, Ceyte, Liebenberg, Coletta, Firmin, David.

À Soyaux-Angoulême : Taelega, Fono, Le Guen, Briscadieu, Bolakoro et Mau à Angoulême.

 

Par Laurent Travini

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?