Agen : la confiance est d'or

  • Agen : la confiance est d'or
    Agen : la confiance est d'or
Publié le , mis à jour

Après trois matchs compliqués, Agen se déplace à Sapiac. Face à Montauban invincible à domicile, les hommes de Mathieu Blin veulent faire un bon match avant de penser au résultat.  

Les matchs face à Béziers et Perpignan ont laissé des traces dans le Lot-et-Garonne. Battu pour la première fois de la saison à Armandie par les Bitterois, le SUALG avait enchaîné par un non-match à Perpignan où il s'était incliné 37 à 20. La semaine dernière, les coéquipiers d'Antoine Erbani ont relevé la tête en s'imposant face à Narbonne (32-22). Pourtant, tout n'a pas été parfait dans ce match. « Etre satisfait d'une rencontre comme celle-là, c'est un grand mot. Par contre, on a su se montrer calme quand on était menés de trois points. Plus important encore, l'équipe a pris le bonus offensif », tempère Mathieu Blin, l'entraîneur d'Agen.

Ce jeudi, ses hommes se rendront à Montauban. Un déplacement périlleux à Sapiac où l'USM est invaincue en 11 matchs cette saison. Mais pour les Agenais, il s'agira avant tout de reprendre de la confiance. « Aujourd'hui, nous ne parlons pas trop de gagner là-bas. L'important c'est de se rassurer sur notre jeu », confie Mauricio Reggiardo, l'entraîneur des avants du SUALG. « Les attentes prioritaires, c'est de faire un vrai bon match de rugby. On veut à être à la hauteur de l'intensité de cette rencontre. Il faudra réussir à bien défendre, sinon on va prendre l'eau. Ce sera une vrai bras de fer », complète Mathieu Blin. 

Blin: « Pas un match charnière »

 

Toutefois, pas question de parler maintenant de rencontre décisive. « Étant donné le faux pas contre Béziers, le vrai match charnière, ce sera contre Dax la semaine prochaine à domicile », insiste Blin. La rencontre reste néanmoins importante dans l'optique des places qualificatives pour l'accession en Top 14. A l'aller, ce sont les joueurs du Lot-et-Garonne qui s'étaient imposés 28 à 23. 

Le match retour s'annonce tout aussi serré. « En face de nous, on a la meilleure défense du championnat, la meilleure touche également. Nous, on est la deuxième meilleure attaque. Ce sera une vrai match de haut niveau. Cela va se jouer sur des détails », résume Mauricio Reggiardo. Des détails comme la discipline qui avait couté cher aux coéquipers d'Antoine Erbani contre Béziers et Perpignan. 

Une préparation perturbée par les blessures

Cette rencontre, Agen ne l'a pas préparé dans les meilleures conditions. L'infirmerie lot-et-garonnaise est bien remplie. Le capitaine Antoine Erbani (hématome à l'oeil), William Demotte et Paul Abadie sont sortis blessés face à Narbonne. Des absences majeures qui ne sont pas sans conséquences. « On a pu s'entraîner que deux fois ensemble 30 minutes mardi, car il n'y avait pas assez de joueurs disponibles », explique Blin. « Il y a des moments compliqués dans une saison, c'est ce qui nous arrive en ce moment. On continue de s'entraîner et on va s'en sortir petit à petit », assure pour sa part Mauricio Reggiardo. 

Toutefois, l'équipe conserve sa « sérénité » selon les dires de son entraîneur. Mathieu Blin peut s'appuyer sur des jeunes qui connaissent parfaitement les systèmes de jeu de l'équipe première. Des joueurs auxquels il peut faire appel dans la saison quand le nombre de blessé est important. Le match face à Montauban pourrait permettre à Agen de mesurer la richesse de son effectif. 

par Pierre Loevenbruck

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?