Si près du bonheur

  • Si près du bonheur
    Si près du bonheur
Publié le

Après une année de mise en sommeil des seniors, le club s’est refait une santé sportive au sein du championnat de Première Série. Dimanche, les Commingeois peuvent prétendre à la montée face à Foix.

Du côté de Montréjeau et Gourdan -Polignan, on n’oubliera pas l’intersaison 2015-2016. à cette époque, le club avait obtenu sportivement le droit d’évoluer en Honneur. Or, en cette période estivale, il a été fragilisé par un exode de licenciés vers les structures environnantes. En quelques semaines, l’effectif avait fondu comme neige au soleil. En un mot, le groupe senior était exsangue. De réunion en réunion, le comité directeur de l’USMGP a alors décidé de mettre en sommeil l’équipe fanion, de solliciter auprès du comité Midi-Pyrénées une descente en Première Série afin de repartir sur des bases plus saines lors de la saison 2016-2017. Pendant cette période de mise en sommeil, le corps dirigeant s’est retroussé les manches en montant un budget, nommant deux entraîneurs de qualité : Jean-Pierre Antichan et Cédric Dubosc. Deux techniciens qui, par la suite, ont battu la campagne commingeoise afin de mettre en place deux équipes seniors compétitives. Avec un effectif juvénile, issu en majorité de l’équipe Bélascain, le club était particulièrement motivé pour relever le défi de la Première Série. « En tout début de saison, nous avions fixé comme objectif le maintien, déclare le coprésident Jean- Luc Soueix. Après une année de mise en sommeil, nous partions dans l’inconnu. Nous avons eu la chance de gagner nos premiers matchs. La saison était bien lancée. »

Une finale d'accession à Foix

Après quinze rencontres officielles, le parcours de l’entente est plus qu’excellent puisqu’à ce jour, il occupe la première place avec un capital de cinquante-cinq points fruits de onze victoires, un nul et trois défaites à Lavelanet (6-13), Seilh (12-17) et Mirepoix (12-22). Dimanche, les Commingeois vont effectuer leur dernier déplacement à Foix, le principal concurrent direct au classement. Une petite unité sépare les Commingeois des Ariégeois. Une opposition qui a un parfum de phase éliminatoire avant l’heure puisque le vainqueur du débat va prendre une option sérieuse sur l’accession directe en Promotion d’Honneur. « C’est pour ainsi dire une finale d’accession que nous jouons dimanche », déclare le coprésident montréjaulais. A l’occasion de cette rencontre du renouveau sportif pour l’USMG, il se dit que de nombreux supporters vont prendre la direction de la Cité comtale. Afin de soutenir leurs protégés, bien décidés à confirmer la prouesse du match aller (13-6). En revanche, Foix a l’avantage d’évoluer dans son antre fétiche de Jean-Noel Fondère, ce qui est un atout non négligeable.

par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?