Béziers en démonstration

  • Béziers en démonstration
    Béziers en démonstration
Publié le , mis à jour

Cinquième victoire à domicile en 2017 pour l’ASBH et troisième bonus offensif décroché ! Les Biterrois sont toujours invaincus à la Méditerranée cette année et poursuivent leur folle remontée au classement. Le maintien est tout proche. Fantomatiques, les Dacquois repartent les valises pleines. Ils ont encaissé 104 points lors de leurs deux derniers déplacements (52 à 7 à Albi) !

Béziers 52 - 17 Dax

Par Julien Louis

 

Résumé de la rencontre

Huit essais à trois. Quand le récital offensif biterrois tourne à l’humiliation (pour de pauvres Dacquois, totalement dépassés par les évènements) on se dit presque que c’est trop… Trop facile pour Béziers et trop dur à supporter pour Dax. Les Noir et Blanc n’ont jamais existé dans cette rencontre, affichant le niveau d’une équipe amatrice : défense fantôme, plaquages dans le vide, pénaltouches immanquables (pourtant manquées), rucks d'"argile” et deux jaunes encaissés…  Au final, les visiteurs ont encaissé un peu plus de cinquante points, comme à Albi il y a deux semaines et cela ne paraît presque pas cher payé ! Les vingt minutes d’orgueil affichées n'auront pas suffit à cacher la déroute dacquoise. Béziers a évolué deux classes au-dessus des Landais ce soir !

 

L'essai de la rencontre - François Ramoneda (6e)

Cinq minutes de temps de jeu effectif pour une séquence longue durée de toute beauté ! A la conclusion ? François Ramoneda qui, pour le clin d’œil, avait trois minutes plus tôt gâché un énorme surnombre à cinq mètres de la ligne. L’action démarre d’un ballon volé par l’alignement héraultais en touche dans la première minute et se poursuit par une multitude de vagues offensives rouge et bleu et de changements de sens de jeu. Très à l’aise dans le mouvement, les Biterrois ont cherché à étirer au maximum la défense dacquoise pour la fatiguer et la déstabiliser, avant de la percer dans l’axe. Choix gagnant. Malheureusement, ces premiers efforts livrés à haute intensité ont laissé deux joueurs au tapis : Hagan (épaule) et Bourdeau (genou).

 

Le tournant de la rencontre

Une entame de feu et un bonus offensif décroché après… 24 minutes de jeu ! Dans la foulée de ses premières minutes de folie, l’ASBH double la mise avec un essai marqué en première main (Valentine), avant que Jordan Puletua puis Ramoneda (pour son doublé) ne viennent corser l’addition. Le match était plié, et ce malgré une réaction dacquoise avant la pause (essai derrière maul), puisque Thibauld Suchier inscrira le cinquième essai héraultais dans la foulée. Les Dacquois pourront regretter d’avoir joué la moitié de première période en infériorité numérique (deux jaunes reçus).

 

Le joueur de la rencontre - Jordan Puletua

Quel phénomène ! Ce joueur est tellement frustrant… S’il était régulier, il aurait aisément sa place en Top14. Malheureusement, le Néo-Zélandais alterne le moyen et l’excellent. Vendredi, il a ébloui la rencontre par ses gestes techniques et sa capacité à marquer la défense adverse dans l’axe. Puletua a incarné le liant des attaques biterroises avec ses passes après contact, le complément parfait de l’impact player Simon Chevtchenko. Il a également inscrit son troisième essai cette saison. Relancé par David Aucagne après un début de saison difficile avec Manny Edmonds, Puletua monte en puissance. Dommage qu’il parte à Montauban l’an prochain….

 

Les meilleurs

Puletua, Chevtchenko, Ramoneda, Gmir, Best, Suchier, Valentine, Battye, Pinto Ferrer; Fa’anunu, Restano.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?