Narbonne se rapproche du maintien

  • Narbonne se rapproche du maintien
    Narbonne se rapproche du maintien
Publié le , mis à jour

Globalement supérieurs les Narbonnais ont pris le dessus sur Aurillac (23-19) et s'éloignent un peu plus de la zone rouge. Les Cantaliens, s'ils laissent échapper de précieux points dans la course aux qualifications, empochent le bonus défensif.

Narbonne  23-19 Aurillac

Par Robert Fages

 

Résumé de la rencontre

Les Narbonnais sont restés maîtres chez eux mais ils se sont fait peur. Durant les quarante premières minutes de la partie, les Orange et Noir ne se sont pas posés de question et ont produit un rugby de mouvement efficace, concrétisant leurs temps forts. Ils ont mis beaucoup de vitesse dans leur jeu et ont donné du rythme à une rencontre plaisante. Les Septimaniens, qui ont construit leur victoire durant les quarante premières minutes de jeu, ont ensuite commis des fautes et souffert après la pause. Avec trois essais au compteur, Aurillac repart avec un précieux point de bonus défensif. Dans ce bloc en cours de cinq rencontres, c’est toutefois la troisième victoire des Narbonnais en quatre matchs. Ce succès permet aux hommes de Christian Labit de comptabiliser des points supplémentaires dans la perspective du maintien.

 

Le fait du match

On savait que les Aurillacois étaient bons en conquête. Une fois de plus ils l’ont prouvé. Les Cantaliens ont chahuté une mêlée narbonnaise qui s’est plusieurs fois mise à la faute, allant jusqu’à prendre deux cartons jaunes (Manchia, Falatea) en seulement un quart d’heure de jeu. Par ailleurs, dans les rucks, Aurillac a souvent pris l’ascendant sur des Narbonnais indisciplinés.

 

L'essai de la rencontre - Orlando Stott (10e)

Il est à mettre à l’actif de l’arrière Narbonnais Orlando Stott, dix minutes après le coup d’envoi. Il fait suite à un très bon travail des avants Orange et Noir et une belle percée du jeune et talentueux troisième ligne audois Yassine Jarmouni dans la défense aurillacoise. Ce dernier a su faire la passe dans le bon timing à l’arrière du RCNM.

 

Le joueur de la rencontre - Hans Nkinsi

Une fois de plus, le deuxième ligne Hans Nkinsi a réalisé une grosse prestation, que ce soit en touche, dans le jeu, en attaque ou en défense. Bon récupérateur de ballons, mobile, puissant, présent au soutien, il a fait étalage de toutes ses qualités.

 

Les meilleurs

Stott, Eadie, Rubio, Meafua, Nkinsi, Deligny ; Mcphee, Lilomaiava, Granouillet, Petitjean, Catanzano.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?