Adam Jaulhac : « Pau, ça a une saveur particulière »

  • Adam Jaulhac : « Pau, ça a une saveur particulière »
    Adam Jaulhac : « Pau, ça a une saveur particulière »
Publié le , mis à jour

Le deuxième ligne bayonnais s’exprime avant la réception de la Section Paloise et évoque la progression de son équipe malgré la phase délicate qu’elle traverse.

Samedi, vous recevez Pau, le stade devrait être comble, est-ce qu’on peut se raccrocher à ça ?

Se raccrocher, pas totalement, mais en source de motivation, c’est énorme. Moi, c’est ma première année ici, mais on ressent une force décuplée. C’est important pour le groupe de sentir qu’on est soutenu par un peuple. Maintenant, on n’a plus rien à perdre. Il faut gagner des matchs si on veut espérer se sauver. Pau, ça a une saveur particulière parce que c’est le derby et il faut absolument gagner. Ils sont sur une très, très belle dynamique. Pour eux, je pense que c’est clair : s’ils viennent gagner ici, ils font les barrages. Je pense qu’ils ont coché cette rencontre dans le calendrier.

 

Craignez-vous cette équipe de Pau ?

Oui, on craint toutes les équipes mais on la respecte. C’est une équipe qui est en phase ascendante et qui doit venir chercher des points ici donc on sait que ça va être un match compliqué.

 

Est-ce que la notion de plaisir est toujours là ?

Oui, on vit bien et j’estime qu’on travaille bien. Après je pense que ce sont des faits de jeu qui font que l’on n’arrive pas à passer ce cap des victoires. On se pose beaucoup de questions, ça réfléchit. On ne vient pas tous les jours avec la banane mais il faut qu’on bosse.

 

Sentez-vous une progression tout de même ?

Sur le regard que j’ai sur l’équipe je trouve qu’on est plus précis. Au fur et à mesure du temps, les automatistes sont plus réguliers. On est en phase ascendante au niveau des entraînements et, mine de rien, sur les matchs aussi je pense. Même si on ne gagne pas, on sent que nos productions sont un peu plus positives. Je pense qu’il nous manque de la réussite, il faut davantage conserver le ballon et être plus pragmatique.

 

Propos recueillis par Pablo Ordas

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?