Avec leurs meilleurs vieux !

  • Avec leurs meilleurs vieux !
    Avec leurs meilleurs vieux !
Publié le

Les Tarnais jettent toutes leurs forces dans la bataille et aligneront face à perpignan une équipe type complètement reposée.

Les données sont claires désormais : les Albigeois doivent, d’ici la fin de la saison, rattraper les Bretons de Vannes ou les Landais de Dax et les dépasser afin de les laisser accompagner Bourgoin en Fédérale 1. Entre leur mise en autogestion au lendemain du match contre Vannes et la clôture du championnat, les joueurs albigeois avaient neuf matchs à leur disposition pour prendre plus de points qu’au moins un de leurs deux concurrents directs. Les Tarnais ont très vite compris qu’ils ne pourraient pas jouer tous les matchs avec leur équipe type et qu’ils devraient faire souffler leurs principaux cadres, très souvent utilisés depuis le début de la saison. Ils ont choisi le déplacement à Colomiers pour injecter du sang neuf et faire souffler les garçons les plus utilisés. Ils glissaient huit noms de joueurs habitués aux espoirs pour tenter l’exploit à Colomiers. Un exploit entrevu durant 60 minutes, avant que la différence de puissance physique entre les deux équipes ne fasse la différence en faveur de Colomiers.

Pour dimanche, l’objectif est avoué : aligner la meilleure équipe possible pour faire trébucher Perpignan sur la pelouse du Stadium municipal. Forts de ces quinze jours de repos en plein milieu du bloc, les Albigeois espèrent que leurs cadres pourront produire un match à leur meilleur niveau. Vincent Farré, Mathieu André, Ilian Perraux, Thibaut Bisman ou pour ne citer qu’eux, seront très attendus. Face à des Perpignanais roulant sur une dynamique très positive, les Albigeois n’auront pas la faveur des pronostics. Ils pourront se donner du baume au cœur en se souvenant que, dans l’histoire récente des deux clubs, les Catalans ont souvent déchanté face aux Tarnais. On se souvient notamment du mois de mai 2015, où les Albigeois étaient allés arracher leur qualification pour les demi-finales du championnat à la faveur d’un exploit retentissant sur la pelouse d’Aimé-Giral (victoire 22-21). Poussés par leur public, les Albigeois auront pour mission de se transcender pour espérer encore sortir de la zone rouge.

Mathieu Peluchon, toujours blessé

Bémol toutefois, les Tarnais ne pourront pas compter sur leur joueur « porte-bonheur », Mathieu Peluchon, invaincu face à l’Usap depuis qu’il porte les couleurs d’Albi. L’arrière albigeois était pressenti pour jouer mais il s’est donné une petite déchirure à une cuisse et sera vraisemblablement trop juste pour tenir sa place. Il sera remplacé par Loïc Le Gal. Pour l’anecdote, Mathieu Peluchon a passé une année 2015-2016 très difficile, blessé à un genou (ménisque), qu’il s’est donné à Aimé-Giral ce fameux jour de mai 2015. Il terminait alors une saison en tous points éblouissante, tant sur le plan personnel que collectif. Avec le retour de leurs guides, les Tarnais tenteront de retrouver une assise en conquête. Face à Colomiers la semaine passée, la touche avait été défaillante en fin de rencontre (deux ballons perdus sur lancers albigeois, deux essais), de même que la mêlée qui avait coûté un essai de pénalité.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?